Faciliter la décision dans le recrutement

icône de pdf
Signaler

Introduction

Choisir un mauvais candidat coûte cher à l’entreprise qui recrute. C’est pour cela qu’il faut être exigeant et s’aider d’outils. Pour faciliter la prise de décision dans le processus de recrutement, les recruteurs peuvent utiliser des techniques permettant d'évaluer, de juger et/ou de comparer des candidats entre eux.

I. Techniques et outils de décision dans le processus de recrutement

Vous avez reçu plusieurs CV pour le poste pour lequel vous recrutez. Maintenant, il faut choisir. Un premier tri se fait au travers de l’analyse du CV et de la lettre de motivation.

Pour ceux qui ont été retenus à la suite de cette étape, une deuxième sélection se met en place. Pour cela le recruteur peut :

  • attribuer une note à chaque candidat selon une grille prédéfinie en amont. Cette grille retrace toutes les compétences importantes du poste : qualités professionnelles, compétences et formations. Chaque critère a un coefficient et cela permet de donner une note aux candidats. Celui qui a la meilleure note finale est retenu ;
  • demander aux candidats d’exposer à l’oral quelles situations ont été, pour eux, source de réussites professionnelles dans leurs anciennes entreprises, que ce soit en matière d'atteinte d’objectifs, de création de projets, etc. ;
  • faire passer des tests aux candidats.
     - Le test de personnalité permet d’apprendre comment la personne interagit face à un groupe, face à une hiérarchie, si ce candidat est autonome ou non…
     - Le test de logique permet de connaître la capacité de raisonnement d’un candidat, sa facilité à prendre des décisions rapidement, son aptitude à associer et créer des choses utiles au poste de travail, etc. ;
  • mettre en avant les soft skills, c'est-à-dire tous les atouts émotionnels et qualités humaines qu’un candidat peut avoir. En effet, de plus en plus de recruteurs misent sur l’intelligence émotionnelle de leurs salariés. Le savoir-être est prépondérant dans ce choix pour pouvoir s’adapter aux changements, s’intégrer à une équipe, etc. ;
  • s’en remettre à des applications intégrant un logiciel de recrutement (ATS) comme Linkedin Recruiter. Ces applications gèrent vos recrutements de A à Z selon vos critères et les compétences prédéfinies pour le poste.

II. Les enjeux liés à la prise de décision

  • Retenir le meilleur candidat avec le profil le plus optimisé. Plus les compétences d’un salarié se rapprochent des compétences souhaitées d’une fiche de poste, plus le travail demandé sera fait de manière efficiente.
  • Mettre en place un parcours de recrutement optimal, c'est-à-dire choisir le mode de recrutement le plus adapté à l’entreprise et aux postes proposés. Le recrutement pour un emploi d’un employé ne sera pas le même que pour celui d’un cadre supérieur.
  • Limiter les coûts liés au processus de recrutement. En effet, un mauvais recrutement peut coûter cher à l’entreprise.