Les conditions de travail

icône de pdf

I) Définition

Les conditions de travail regroupent l’ensemble des paramètres influant sur la satisfaction des salariés sur les plans sanitaire, financier et autres au cours de l’exercice de leur activité professionnelle, sur le lieu de travail. Elles prennent en compte plusieurs aspects, à savoir :

  • Les aspects organisationnels : le temps et le rythme de travail, les marges de manœuvre de l’employé, la durée des déplacements, l’autonomie, etc.
  • Les aspects matériels : les conditions sanitaires, les contraintes physiques, la pénibilité des efforts fournis, les moyens disponibles pour le travail, etc.
  • Les aspects psychologiques et sociaux qui comprennent le bien-être psychologique de l’employé, le sentiment d’être indispensable et utile, le titre et la position de l’employé au sein de l’entreprise, la qualité des relations avec la hiérarchie et les clients, etc.

II) Cadre légal

Il y a plusieurs lois et réglementations qui encadrent de façon rigoureuse les conditions de travail. Ainsi, l’employeur a l’obligation de veiller à la sécurité de ses salariés et de leur permettre d’avoir une protection sanitaire. 

Conformément au code du travail (article L. 4221-1), il doit également prendre des dispositions pour que le cadre de travail puisse obéir aux règles et normes sécuritaires, sanitaires et hygiéniques en vigueur dans le domaine d’activité de l’entreprise. 

Ces dispositions permettent de protéger les employés contre les risques professionnels. 

Selon les articles L. 4141-1 et L. 4141-2 du code du travail, l’employeur a l’obligation d’informer ses employés sur les risques sanitaires et sécuritaires qu’ils encourent en exerçant pour son compte les activités pour lesquelles ils ont été recrutés. Aussi doit-il prévoir un plan de formation pour amener son personnel à s’y adapter. 

Le code du travail a prévu des sanctions pour tout employeur qui ne réserverait pas des conditions de travail propices à ses employés. 

Ainsi, tout employeur qui négligera au sein de son entreprise les règles d’hygiène, de sécurité et de santé, pourrait être amené à payer des pénalités pouvant aller jusqu’à 10 000 €, jusqu’à ce qu’il se mette en règle. 

III) Les méthodes d’évaluation

Pour évaluer et mettre à niveau les conditions de travail au sein de sa structure, le chef d’entreprise peut mener des enquêtes auprès de ses salariés, du médecin de travail et du responsable de la sécurité. 

Il a également la possibilité de se servir de logiciels et autres outils d’évaluation professionnelle en prenant le soin d’associer ses employés.