Zoom sur le service de voyage - Le yield management

icône de pdf

I) Avoir en permanence le prix juste 

Le yield management est une pratique de plus en plus courante dans le monde de l’entreprise. 

Les entreprises du secteur du tourisme sont plus concernées que la moyenne par cette pratique.

Le yield management consiste à définir un prix en fonction du nombre de places restantes pour une prestation. Il s’agit donc d’un prix mouvant qui évolue en fonction de l’offre et de la demande. 

Le yield management ne peut s’effectuer qu’en ligne, car ce sont les algorithmes et non l’humain qui vont permettre la synchronisation en temps réel du prix avec le nombre de places restantes pour la prestation.

II) Exemple de yield management 

  • Achat d’un billet d’avion en ligne

Lors d’un achat d’un billet d’avion en ligne, les prix évoluent sans cesse à la hausse comme à la baisse. Afin de garantir à l’entreprise que l’ensemble des places de l’avion seront occupées sans perdre d’argent et afin de garantir aux clients les plus fidèles/attentifs le meilleur prix, le yield management est mis en place. 

Ainsi, par exemple, un trajet en avion pouvant contenir 300 places et se rendant de Paris à New York pourrait avoir la fluctuation de prix suivante : 

  •  500500 €/place lorsqu’il en reste entre 300300 et 200200 ;

  • 750750 €/place lorsqu’il en reste entre 200200 et 100100 ;

  • 1 0001~000 €/place lorsqu’il en reste moins de 100100.

Attention, il ne s’agit ici que d’un exemple ultra simplifié, car l’objectif du yield management est justement de s’adapter en temps réel automatiquement et de façon précise (le prix ne passe pas d’un coup de 500500 à 750750 puis à 1 0001~000, les variations se font au centime près). 

Par ailleurs, le yield management peut s’appuyer sur d’autres critères que le nombre de places restantes. 

Le yield management s’applique donc pour l’ensemble des prestations possédant un nombre de places limité. Cela peut donc également s’appliquer aux chambres d’hôtels, aux participations à des événements privés, aux billets de train, etc.