Fiche de méthodologie

icône de pdf

I) Organisation de l’épreuve

Dans la mesure du possible, les candidates et les candidats passent cette épreuve dans leur centre de formation ou, à défaut, dans des centres d’examen désignés par les autorités académiques. 

Dans tous les cas, ils doivent se munir des équipements mobiles ou nomades, logiciels, applications, ressources informatiques, productions et documents nécessaires au déroulement de l’épreuve. 

Ils restent seuls responsables de l’accès, la consultation et la modification de ces ressources. La circulaire nationale d’organisation précisera les conditions matérielles de déroulement des épreuves.

II) Déroulement de l’épreuve en forme ponctuelle

Les membres de la commission d'interrogation disposent du dossier personnel de la candidate ou du candidat. Ils choisissent une des deux fiches de projet présentées. 

Cette fiche est utilisée pour modifier un ou plusieurs paramètres du projet ou compléter le projet par une nouvelle demande.

L'épreuve se déroule en trois phases.

1) Première phase : préparation sur poste informatique (45 minutes maximum)

La candidate ou le candidat prend connaissance de la nouvelle demande associée au projet sélectionné par la commission et dispose alors de 45 minutes de préparation pour y répondre. 

Lors de la préparation, l'élève dispose de son équipement numérique personnel ainsi que de ses documents associés au projet.

Elle ou il peut utiliser les applications et services disponibles via son équipement numérique, à l’exclusion de toute fonction de communication avec une tierce personne.

La nouvelle demande peut porter sur un élément produit lors du projet présenté, un changement d'interlocuteur ou encore sur une prolongation du projet. Les membres de la commission d'interrogation seront considérés comme partie prenante du projet et leur rôle sera précisé.

2) Deuxième phase : simulation et entretien (30 minutes maximum)

La candidate ou le candidat présente à la commission d'interrogation le résultat de la nouvelle demande en utilisant les outils numériques et en adaptant sa communication selon ce qui a été demandé par la commission (10 minutes maximum).

Lors de cette présentation, la candidate ou le candidat s’adresse aux membres du jury en les considérant comme des interlocuteurs du projet.

À la suite de cette simulation, la commission d'interrogation procède à un entretien permettant à la candidate ou au candidat de justifier sa démarche ainsi que l'utilisation des outils mobilisés. 

Pendant cette phase, la commission demande à l'élève des éclaircissements ou des approfondissements sur les différents travaux présentés dans le cadre du projet choisi, tout en ayant accès aux productions numériques (20 minutes maximum).

3) Troisième phase : présentation de la veille informationnelle (15 minutes maximum)

La candidate ou le candidat présente les travaux de veille réalisés dans le cadre de la conduite d’un projet et justifie sa démarche, les outils utilisés et le résultat de sa veille. Elle ou il effectue une démonstration sur son équipement numérique des modalités de conduite de la veille (5 minutes maximum).

La commission d'interrogation s'entretient avec la candidate ou le candidat sur les résultats de la veille présentés, la démarche utilisée, les choix opérés et les outils mobilisés (10 minutes maximum).

4) Composition du jury

La commission est composée de deux membres : une enseignante ou un enseignant d’économie et gestion en charge de l’enseignement « Gestion de projet » en STS Support à l’action managériale et une personne professionnelle exerçant dans le support aux actions managériales. 

En cas d’absence de cette personne, elle peut être remplacée par une enseignante ou un enseignant d'économie-gestion intervenant en STS Support à l'action managériale.

III) Déroulement de l’épreuve en contrôle en cours de formation

1) Situation A – Présentation de la veille informationnelle (15 minutes maximum)

L’épreuve prend appui sur un compte-rendu de la veille informationnelle effectuée pour un des projets réalisés par la candidate ou le candidat. L'élève présente les travaux de veille et justifie sa démarche, les outils utilisés et le résultat de sa veille. 

Elle ou il effectue une démonstration sur son équipement numérique des modalités de conduite de la veille (5 minutes maximum).

La commission d'interrogation s'entretient avec la candidate ou le candidat sur les résultats de la veille présentés, la démarche utilisée, les choix opérés et les outils mobilisés (10 minutes maximum).

La commission est composée de deux membres : une enseignante ou un enseignant d’économie et gestion ayant en charge l’enseignement « Gestion de projet » en STS Support à l’action managériale et une personne professionnelle exerçant dans le support aux actions managériales. 

En cas d’absence de cette personne, elle peut être remplacée par une enseignante ou un enseignant intervenant en STS Support à l’action managériale.

Situation B – Préparation sur poste informatique (45 minutes) et simulation et entretien (30 minutes maximum)

L’épreuve prend appui sur un dossier constitué de deux fiches descriptives de projets menés en milieu professionnel et/ou en formation.

L’épreuve se déroule en deux phases.

a) Première phase : préparation sur poste informatique (45 minutes maximum)

La candidate ou le candidat prend connaissance de la nouvelle demande associée au projet sélectionné par la commission et dispose alors de 45 minutes de préparation pour y répondre. Lors de la préparation, la candidate ou le candidat dispose d’un équipement numérique ainsi que de ses documents associés au projet. 

Elle ou il peut utiliser les applications et services disponibles via l’équipement numérique, à l’exclusion de toute fonction de communication avec une tierce personne.

La nouvelle demande peut porter sur un élément produit lors du projet présenté, un changement d'interlocuteur ou encore sur une prolongation du projet. Les membres de la commission d'interrogation seront considérés comme partie prenante du projet et leur rôle sera précisé.

b) Deuxième phase : simulation et entretien (30 minutes maximum)

La candidate ou le candidat présente à la commission d'interrogation le résultat de la nouvelle demande en utilisant les outils numériques et en adaptant sa communication selon ce qui a été demandé par la commission (10 minutes maximum). Lors de cette présentation, la candidate ou le candidat s’adresse aux membres du jury en les considérant comme des interlocuteurs du projet.

À la suite de cette simulation, la commission d'interrogation procède à un entretien permettant à l'élève de justifier sa démarche ainsi que les outils mobilisés. 

Pendant cette phase, la commission demande à la candidate ou au candidat des éclaircissements ou des approfondissements sur les différents travaux présentés dans le cadre du projet choisi (20 minutes maximum).

La commission est composée de deux membres : une enseignante ou un enseignant d’économie et gestion ayant en charge l’enseignement « Gestion de projet » en STS Support à l’action managériale et une personne professionnelle exerçant dans le support aux actions managériales. 

En cas d’absence de cette personne, elle peut être remplacée par une enseignante ou un enseignant d’économie et gestion intervenant en STS Support à l’action managériale.