Les erreurs à ne pas faire lors du grand oral du bac

Publié le 11 juin 2024
 • Mis à jour le 11 juin 2024
 • Elina Coutinho

Le grand oral du bac peut être une étape stressante dans la vie d’un étudiant. C’est pour cela qu’il est nécessaire de préparer ce moment en amont au cours de l’année, afin de réussir son épreuve du baccalauréat. digiSchool a rassemblé pour vous les erreurs à ne pas faire devant les examinateurs, lors de cette dernière ligne droite de votre année de terminale !

Les erreurs à ne pas faire lors du grand oral du bac

Avoir une mauvaise tenue

Ne pas soigner sa posture

Le stress peut parfois avoir de très mauvais effets sur votre posture corporelle. C’est pour cela qu’il est important de se mettre en condition tout au long de l’année et s’entraîner oralement devant vos amis ou votre famille afin d’obtenir la meilleure posture pour le jour J. 

Votre posture est la première chose que le jury voit lors de votre oral, c’est le reflet de votre exposé ! Portez des vêtements confortables et présentables et n’oubliez pas de vous habiller d’un sourire pour faire bonne impression. Lorsque vous entrez dans la pièce, n’hésitez pas à montrer votre politesse en saluant vos interlocuteurs. Cela peut paraître évident, mais lorsque vous êtes envahis par le stress, vous pouvez en oublier vos bonnes manières. 

Les examinateurs aiment une posture neutre et ouverte, évitez de gesticuler à outrance ou, au contraire, de rester immobile les mains dans le dos. Pensez à vous tenir droit, car une posture courbée peut véhiculer votre stress et rendre l’exposé moins agréable à écouter. 

Ne pas regarder le jury 

La première étape du grand oral du bac, c’est de faire bonne impression devant vos examinateurs. Il est alors important d’inclure le jury dans votre exposé en créant un contact visuel ! Lorsque vous êtes stressés, le regard de l’autre peut être très intimidant. Cependant, il est très important d’impliquer votre interlocuteur et de montrer que vous maîtrisez votre sujet. Ne fuyez surtout pas leur regard !

Vous verrez que les examinateurs porteront plus d’attention et d’intérêt pour votre sujet, car cela sera plus agréable pour eux d’écouter un étudiant qui crée un espace de discussion sain. 

N’oubliez pas, les examinateurs ne sont pas là pour vous mettre mal à l’aise. Vous pouvez avoir confiance en vous !

Ne pas maîtriser l’échange oral

Apprendre votre texte par cœur 

Le grand oral du bac est avant tout un échange, ne vous contentez pas de réciter votre texte par cœur ! Votre exposé doit être le plus naturel et le plus spontané possible. La meilleure chose à faire lors de votre apprentissage, c’est de constituer un plan de votre exposé et d’y dégager les mots-clés à retenir. Ainsi, vous aurez un fil conducteur à suivre et vous pourrez laisser le naturel faire le reste. 

En récitant votre texte, comme une poésie, vous allez rendre votre exposé monotone et perdre l’attention de vos examinateurs. De plus, à cause du stress, vous risquez de parler trop vite et de ne pas développer correctement vos idées. Le jury aura l’impression que vous ne maîtrisez pas bien votre sujet, ce qui peut vous pénaliser !

Pas de panique ! Si vous hésitez, que votre stress vous fait perdre vos moyens, que vous perdez vos mots ou que vous vous trompez : vous avez toujours la possibilité de vous reprendre ou de reformuler vos propos. 

Pour réussir votre oral le jour J, pensez à vous entraîner grâce aux fiches de révision du grand oral de digiSchool !

Improviser 

A l’inverse, ne partez pas trop détendu, sans préparer votre grand oral en amont ! Il est important de rester naturel, mais il ne faut surtout pas improviser ! Votre discours risquerait de manquer de clarté. 

Grâce à digiSchool, vous pouvez également trouver des idées d’exemples de sujets du grand oral pour le bac 2024.

Il est essentiel de maîtriser son sujet sur le bout des doigts et de pouvoir en parler sans aucune crainte. Pour cela, vous allez devoir préparer votre exposé pendant plusieurs semaines afin de pouvoir présenter toutes vos connaissances et cela ne s’improvise pas ! Si les examinateurs vous interrogent et que vous ne maîtrisez pas bien votre sujet, cela va se remarquer. N’hésitez pas à vous renseigner au maximum pour ne pas avoir à improviser des réponses.

Ne pas respecter le temps imparti 

Les épreuves orales sont toujours un challenge pour les étudiants. Il ne faut pas parler trop vite, mais il ne faut pas parler trop lentement non plus. Tout est une question d’équilibre ! 

Retenez qu’il est important de respecter le temps imparti, auquel cas vous risquez d’être coupés par votre jury. Le grand oral du bac se déroule en deux temps : 

  • 10 minutes pendant lesquelles vous exposez votre question et les raisons pour lesquelles vous avez choisi ce sujet ;
  • 10 minutes de temps d’échange lors duquel vous êtes amenés à approfondir votre argumentation. 

Le temps de parole est un véritable critère de notation pour cette épreuve, pensez alors à ne pas dépasser le temps imparti ! Pensez à vous entraîner en fonction de vos lacunes. Si vous avez tendance à parler trop vite, prévoyez une conclusion ouverte autour de laquelle vous allez pouvoir argumenter pour combler le temps restant. Si vous parlez trop lentement, identifiez les passages moins importants que vous pouvez négliger lors de votre oral afin de gagner du temps.

La meilleure chose à faire est de vous entraîner lors de vos révisions et de vous chronométrer. Ainsi, vous n’aurez pas de mauvaise surprise le jour J !

Ne pas développer ses idées

Lors de l’entretien avec vos examinateurs, vous allez avoir l’occasion de répondre à différentes questions. Pensez à argumenter au maximum, toujours sans dépasser le temps imparti. 

Encore une fois, abandonnez l’idée d’apprendre par cœur des réponses toutes prêtes, vous devez également rester naturels lors de cette partie de l’examen. Restez attentifs aux questions du jury afin de ne pas faire de hors sujet. Si vous n’avez pas compris la question, vous pouvez tout à fait demander une reformulation. 

Évitez également les réponses courtes, comme “oui”, ou “non”. L’examinateur cherche à comprendre votre point de vue et à tester vos capacités à développer. Vous risquez de perdre des points avec des réponses fermées ! 

Rassurez-vous, il n’y a pas de réponse parfaite alors soyez à l’aise. Gardez en tête que le jury attend de vous des réponses construites et adaptées à votre sujet.