Classe de 1re : les mathématiques redeviendront obligatoires à la rentrée 2023

  • Publié le 14 novembre 2022
  • Mis à jour le 07 décembre 2022
  • Adeline Arénas

Après avoir annoncé le retour des mathématiques en option en 1re, le ministère de l’Éducation nationale a annoncé qu’elles redeviendraient obligatoires dès la rentrée 2023.

mathématiques 1re

« Réconcilier les élèves avec les mathématiques et promouvoir l’excellence » : c’est le plan annoncé par le ministère de l’Éducation nationale pour l’année 2023. Parmi les mesures qu’il contient, le retour des mathématiques obligatoires dans le programme de 1re, pour tous les élèves n’ayant pas choisi la spécialité mathématiques.

Le retour progressif des mathématiques dans le tronc commun de 1re

En 2019, la réforme du lycée dirigée par Jean-Michel Blanquer avait retiré les mathématiques du tronc commun de 1re et terminale. Face aux réactions suscitées par cette décision, un retour de cette matière a finalement été annoncé pour la rentrée 2022, mais « en option ».

La réintégration des mathématiques pour tous les élèves à la rentrée 2023 fait suite à l’une des promesses de campagne d’Emmanuel Macron. Ce dernier avait, au départ, annoncé le retour des maths dans le tronc commun à la rentrée 2022. Une annonce qui sera finalement réalisée un an plus tard.

Voir aussi : Lycée : les mathématiques reviennent « en option » dans le tronc commun de 1re

2023, l’année de promotion des mathématiques

Cette mesure est l’une de celles annoncée par le gouvernement afin de « réconcilier les élèves avec les mathématiques » et « encourager l’égalité filles-garçons ». En effet, « 25 % des élèves qui n’ont pas le niveau attendu en mathématiques à l’issue de la classe de 3e », peut-on lire dans le communiqué paru le lundi 14 novembre 2022.

Ainsi, en plus de l’heure et demie de maths obligatoire au lycée en 1re, la rentrée 2023 verra également la création d’un « module de réconciliation avec les mathématiques en classe de 2de ». Et ce, dans chaque lycée professionnel et général.

L’autre objectif est donc d’atteindre, d’ici 2027, la parité filles-garçons dans les spécialités mathématiques, physique-chimie et mathématiques expertes. De plus, le gouvernement souhaite tendre vers la parité pour les autres enseignements (Sciences de l’ingénieurs – NSI – numérique et sciences informatiques). Pour ce faire, il prévoit de lutter dès la maternelle contre les stéréotypes de genre. Mais aussi de « dédramatiser l’accès aux filières scientifiques » et de valoriser les rôles modèles féminins.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 5 / 5. Vote count: 1

Sur le même sujet
Les sujets probables du bac général 2023 07/12/2022 à 15:07

Bac voie générale 2023 : les sujets probables

Quels sont les sujets probables du bac général 2023 ? Les dates officielles sont déjà annoncées : les 20, 21 et 22 mars pour les spécialités de terminale ainsi que les 14 et 15 juin pour les épreuves de philosophie et de français. À lire dans cet article : des conseils de notre communauté enseignante certifiée pour réussir au mieux tes examens et un classement des thèmes susceptibles de tomber au bac ! Si tu veux prendre de l’avance et te préparer : entraîne-toi avec nos sujets et corrigés du bac général !

control continu bac 29/11/2022 à 15:52

Fonctionnement du contrôle continu au bac 2023

Quelques modalités du Bac ont changé depuis la nouvelle réforme. Ainsi, tu seras désormais évalué dès la classe de première, sur la base du contrôle continu du Bac, dont les notes s’ajouteront à celles obtenues lors des épreuves finales, passées en fin d’année de terminale.

préparation bac 29/11/2022 à 16:46

Comment bien se préparer pour avoir son bac ?

Depuis la nouvelle réforme du Bac, les modalités ont changé. Désormais, l’examen comporte une partie notée sur la base du contrôle continu et une autre, évaluée lors des épreuves finales.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.