Méthode de travail en SES

icône de pdf

Méthode de travail au lycée : comment réviser la SES ?

62b9fc85-1572-401f-b93b-223154d03e13_w782h382

I) Optimiser le temps passé en cours

Tout d'abord, il est conseillé de prendre de bonnes habitudes dès le début de l’année, comme : ranger ses cours, les numéroter, préparer ses affaires la veille, etc.

Ensuite, pendant les cours il faut : être attentif, écouter et regarder ; cela permettra plus facilement à ta mémoire de retenir les informations importantes. Ose poser des questions sur la partie du cours non comprise : cette réactivité te permettra de gagner du temps lors de tes prochaines révisions. En effet, on apprend mieux ce que l'on comprend !

II) Organiser son travail

Le but est d’optimiser et de tirer profit, au maximum, de ta journée ! Avant toute chose, afin d'organiser ton travail autour des connaissances que tu viens d'acquérir, il est intéressant d'également se poser la question suivante : comment fonctionne ta mémoire ?

Pour apprendre, tu dois respecter certaines étapes afin de « fixer » les connaissances dans ta mémoire. En plus de la première étape, qui consiste à écouter, regarder et prendre des notes en classe, tu dois te créer des rituels d’apprentissage à la maison, c’est-à-dire des habitudes de révisions et d’exercices qui vont se répéter tout au long de l’année : à l’image d’une épreuve sportive, il faut entraîner ton cerveau petit à petit chaque jour afin qu’il soit prêt pour l’examen.

Pour cela, il va falloir créer un emploi du temps en dehors des cours en te fixant chaque soir un planning de révisions : pour ce faire, mise entre une heure et deux heures de travail chaque soir et entre trois et six heures chaque week-end.

Ci-dessous, retrouve quelques astuces et consignes pour bien s'organiser !

1) Les révisions après les cours

Le soir, lorsque tu arrives chez toi, il faut passer quelques minutes à te détendre en mangeant, en écoutant de la musique, etc. : en somme, en faisant une activité qui te plaît et te « déconnecte » de ta journée de cours ! Puis au bout de 15 minutes (maximum) :

- Commence par effectuer les exercices qui ne nécessitent pas de mémorisation, c’est-à-dire, applique ce qui a été vu lors de ta journée de cours ;

- Ensuite, la partie « compréhension et apprentissage du cours » se déroule plutôt en fin de soirée, particulièrement avant d’aller se coucher. Tu dois regarder les cours que tu auras le lendemain et aller consulter les chapitres qui sont en cours. Cet exercice te permet de vérifier ta compréhension du cours que tu es en train de construire avec ton enseignant. Pour cela, tu dois lire ton cours, vérifier que tu connais toutes les notions que tu es en train de lire et que tu as en tête les définitions précises que ton enseignant t'a données (et que tu les comprennes). 

- Une fois que le cours te semble clair et compris, il faut anticiper les questions que pourrait te poser ton enseignant afin de vérifier si tu sais y répondre. De ce fait, tu peux prendre tous les titres et les sous-titres de tes chapitres et les formuler sous forme de questions. Si tu arrives à répondre à ces questions ton travail est terminé.

2) Les révisions pendant le week-end et les vacances

Pendant le week-end et les vacances, il faut également prévoir des objectifs. Il est conseillé pendant le week-end de faire des fiches sur les cours effectués durant ta semaine : ainsi, tu auras les idées claires sur chacun des chapitres que tu prépares, ce qui te permettra d’anticiper les futures évaluations sans avoir une masse de travail insurmontable lors de la dernière semaine avant le contrôle. Les vacances sont là pour se reposer mais aussi rattraper ton travail en retard : la clé de la réussite étant l’anticipation, tu peux, ainsi, prendre de l’avance sur les prochains chapitres.

III) Comment mémoriser une leçon ?

La première chose à faire est, d’abord, de vérifier ta compréhension du cours : sinon, il est inutile de se lancer dans un apprentissage. Tu dois te munir de ton manuel, des définitions que tu auras préalablement listées sur des fiches et éventuellement utiliser Internet pour trouver des ressources supplémentaires. Ensuite, il te faut te couper du monde en isolant téléphone, ordinateur, télévision ou amis. Après tout ceci, tu peux procéder à ces différentes méthodes :

 Relire plusieurs fois ton cours et le réciter (cela entraîne ta mémoire visuelle et ta mémoire auditive) ;

 Recopier ton cours (méthode peu efficace et chronophage) ;

 Faire des fiches afin de débroussailler le cours et d’en retirer l’essentiel. Ce travail facilitera ta compréhension du cours, tes compétences d’organisation et tu produiras des documents utiles pour la future évaluation ainsi que les futures révisions du baccalauréat ;

 Refaire les exercices avec, puis sans la correction ;

 Travailler en groupe en vous expliquant les uns et les autres les notions ainsi que les parties des chapitres. Ce travail permet d’obtenir des explications plus compréhensibles de la part de tes camarades qui utilisent des mots différents du cours et de vérifier si tu sais réellement expliquer ta pensée ;

• Utiliser son manuel dans lequel il y a des exercices, des méthodes, des définitions ainsi que des synthèses utiles pour tes fiches de révisions.

IV) Pour les évaluations

Se faire un programme (rétro-planning), en partant de la date du contrôle et en remontant jusqu’au jour où l’on se trouve en se fixant des objectifs d’étapes : 

1) Afficher les jours et heures de révisions que tu prendras le soin de barrer une fois passés ;

2) Fragmenter le travail pour étaler la charge de travail et ne pas saturer la mémoire ;

3) Respecter les temps d’application et de mémorisation (méthode précédente) ;

4) Avoir une bonne hygiène de vie : manger sainement, faire du sport, etc.

Exemple de rétro-planning :

9ebae16f-9075-40c3-b3ac-baf35a294704_w911h251

L’objectif n’est pas de respecter parfaitement, à l’heure exacte, chaque étape. Il est possible qu’il y ait des décalages : le but est d’arriver au jour J en ayant tout fait. Un planning est rarement parfaitement respecté mais il est toujours terminé pour la date fixée. En revanche, sans planning on se laisse déborder.

Le jour de l’évaluation rien ne sert de te lever plus tôt pour apprendre ou revoir ton cours. Tu risques de rendre ton esprit plus confus puisque tu vas faire cela dans la hâte, et surtout, tu risques de mélanger toutes les notions que tu as mis du temps à organiser dans ton esprit.

Lors de tes révisions, il faudra utiliser tes fiches recto-verso pour t'entraîner à expliquer le cours. Surtout, ne récite pas ce qu’il y a sur ta fiche mais formule des réponses argumentées sur la base de la méthode : j’affirme, j’explique et je donne un exemple.

Il faut ensuite refaire les exercices principaux de ton cours car les évaluations vont ressembler à ces exercices. Utilise des annales ou d’anciennes évaluations pour t'entraîner !

Pense à regarder le barème de ton évaluation, afin d’analyser si ta réponse doit être plus ou moins longue et quelle structure elle devra adopter : en effet, bien souvent, une question sur 3 points te demande de formuler trois idées différentes.

Remarque : on n’apprend pas à faire du piano en allant voir des concerts de pianistes. Ainsi, tu n’apprendras rien en regardant ton professeur faire les corrigés des évaluations. Pour progresser, il faudra faire ou refaire toi-même les exercices à l’aide du corrigé proposé. Ce travail n’est pas une perte de temps et te permettra de faire mieux à la prochaine évaluation.