Les enjeux de la formation tout au long de la vie

icône de pdf

La formation tout au long de la vie

La formation tout au long de la vie comporte la formation initiale, comprenant notamment les formations en établissements et l’apprentissage et des formations ultérieures qui constituent la formation professionnelle continue, destinées aux adultes et aux jeunes déjà engagés dans la vie active ou qui s’y engagent.

433553cc-3fde-4e94-8e43-5732420bafc0

Selon larticle L6111-1 du Code du travail, la formation professionnelle tout au long de la vie constitue une obligation nationale. Le droit individuel à la formation permet à toute personne, une fois entrée dans la vie active :

  • d’acquérir et d’actualiser ses connaissances et ses compétences ;
  • de favoriser son évolution professionnelle ;
  • de progresser d’au moins un niveau de qualification au cours de sa vie professionnelle.

La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel s’adresse à chaque personne dans ses particularités et ses choix professionnels afin de l’accompagner efficacement sur le marché de l’emploi. Elle se caractérise par l’actualisation de certains dispositifs existants, comme le compte personnel de formation (CPF), mais aussi par la création de nouveaux dispositifs, tels que celui dédié à la reconversion et promotion par l’alternance. Par ailleurs, une place prépondérante est donnée à l’apprentissage désormais ouvert jusqu’à l’âge de 29 ans révolus.

Les enjeux de la formation pour les salariés

Les principaux enjeux de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel sont :

  • de responsabiliser les salariés dans l’évolution de leurs compétences ;
  • de leur permettre de se reconvertir ou de changer de métier ;
  • de favoriser leur montée en compétences, notamment numériques ;
  • d’avoir un meilleur accès à l’emploi.

Elle a pour ambition de favoriser notamment la montée en compétences numériques des salariés grâce à l’utilisation des crédits disponibles sur leur compte personnel de formation (CPF).

L’objectif est aussi de fournir au salarié un accès simplifié à une offre de formation diversifiée et modulaire, lui donnant, par exemple, la possibilité de valider des blocs de compétences et pas seulement un diplôme. Il peut choisir et payer directement une formation grâce à une application mobile, sans validation ni complexité administrative.

Les enjeux de la formation pour les entreprises

Les enjeux de la formation professionnelle pour les entreprises sont importants :

  • adaptation des compétences et des qualifications aux mutations du monde du travail et notamment à la digitalisation des pratiques ;
  • maintien de l’employabilité des salariés ;
  • attractivité de l’entreprise, motivation et fidélisation du personnel ;
  • meilleure compétitivité, ce qui contribue à la performance de l’entreprise.

À savoir

L’employabilité d’un travailleur est, selon le ministère du Travail, « la capacité d’évoluer de façon autonome à l’intérieur du marché du travail, de façon à réaliser, de manière durable, par l’emploi, le potentiel qu’on a en soi. L’employabilité dépend des connaissances, des qualifications et des comportements qu’on a, de la façon dont on s’en sert et dont on les présente à l’employeur ».

En misant sur la formation, l’entreprise développe son savoir-faire en interne, reste compétitive et conserve sa place face à la concurrence. Un salarié formé sur les avancées technologiques, la digitalisation, par exemple, peut conserver son employabilité et constituter une valeur pérenne pour l’entreprise.

L’entreprise qui développe la formation continue au sein de ses services gagne en attractivité, ce qui lui permet d’attirer les talents. Enfin, un salarié bien formé sera fidélisé. La formation permet à l’entreprise de conserver son équipe en place, de détecter les talents et de limiter le turn-over.

L'organisation de la formation

L’action de formation se définit comme un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel. Elle peut être réalisée en tout ou partie à distance et en situation de travail (article L6313-2 du Code du travail).

Les nouvelles modalités de formation à distance et numériques se développent : e-learning (formation à distance à l’aide d’outils numériques), blended learning (combinaison de la formation en présentiel et du e-learning), serious games (jeux sérieux), MOOC (libre accès à des formations en ligne), tutorat, coaching…