L'interdépendance des appareils

icône de pdf

Les interactions entre appareils

L’être humain échange de la matière et de l’énergie avec son environnement.

Afin d’assurer son fonctionnement, chaque cellule puise en permanence dans le sang les éléments dont elle a besoin (nutriments, dioxygène) et le charge en déchets qui sont rejetés vers le milieu extérieur. Ce mécanisme est assuré par une interaction entre l’appareil cardiovasculaire, qui assure la circulation de la matière, et des systèmes ouverts sur l’extérieur : appareil digestif, respiratoire et urinaire.

Le circulation de l'information

Malgré la consommation et la production permanentes de diverses molécules par les cellules, la composition du milieu intérieur reste stable : cette homéostasie est permise par une régulation très fine des paramètres du milieu intérieur.

L’interrelation entre appareils implique donc une communication entre les cellules afin d’adapter l’activité de chaque organe aux besoins de l’organisme. 2 moyens de communication sont utilisés pour assurer l’homéostasie : la communication nerveuse et la communication hormonale.

Définitions

Milieu intérieur : ensemble des liquides dans lesquels baignent les cellules, c’est-à-dire le plasma et la lymphe.

Homéostasie : maintien constant des paramètres physiques et chimiques du milieu intérieur. Exemples : pH, température, taux sanguin en glucose.

Les caractéristiques des communications hormonale et nerveuse

410ed62f-f320-4798-822a-2fe8f5ca1925

Définition

Hormone : molécule sécrétée par une cellule endocrine et transportée par voie sanguine jusqu’à une cellule cible dont elle modifie l’activité.

05a1702a-93d6-46f8-a107-bea957154b18

Le sang, lien entre chaque cellule et le milieu extérieur

4f0b0b62-32f5-4487-a85a-7ab842109e74

La communication hormonale

08a89d8b-7195-4d8c-8c91-a518ad207d8f

La communication nerveuse

#schéma

Les deux modes de communicaton dans l’organisme