Travailler en qualité d’agent territorial

icône de pdf

Le saviez-vous ? 

Au 1er janvier 2018, la France compte 35 353 communes, 96 départements métropolitains, 12 régions métropolitaines, 1 263 EPCI à fiscalité propre.​

1 - Où peut travailler un agent territorial ? 

Un agent territorial peut travailler dans :

  •  une collectivité territoriale (commune, département, région) ;
  •  un établissement public local (rattaché à une collectivité territoriale) : caisse des écoles, centre communal d’action sociale (CCAS), office public de l’habitat (OPH), établissement d’hébergement pour personnes âgées (EHPA), établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), caisse de crédit municipal... ;
  • un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) : syndicats de communes, communautés de communes, communautés d’agglomération, communauté urbaine, métropoles... ;
  • un établissement public administratif rattaché à un EPCI : centre intercommunal d’action sociale (CIAS)... ;
  • d’autres établissements publics à caractère administratif : CDG, CNFPT.

2 - En cas de réussite à un concours de la fonction publique territoriale, suis-je immédiatement recruté(e) par un employeur territorial ?

La réussite à un concours de la FPT emporte votre inscription sur une liste d’aptitude ; vous êtes apte, du fait de votre réussite au concours, à prétendre à ce grade.

Cette liste d’aptitude est constituée par ordre alphabétique. Elle com- prend autant de noms de lauréats que de postes ouverts au concours (donc, si ces postes ont été ouverts, cela signifie qu’un besoin de recrutement existe).

La liste d’aptitude est gérée par le CDG organisateur du concours. Votre inscription est valable deux ans, renouvelable deux fois un an à votre initiative. Au total, l’inscription sur une liste d’aptitude vaut pour une durée de quatre ans maximum. Attention, si vous n’avez pas été recruté à l’issue de ces quatre années, vous perdez le bénéfice du concours. Comprenez bien que votre inscription sur la liste d’aptitude ne vaut pas recrutement dans la FPT.

Il vous appartient de démarcher auprès des différents employeurs territoriaux : vous devez faire vos propres recherches d’emploi.

Les employeurs territoriaux sont libres de choisir, en fonction du profil recherché, le candidat lauréat au concours qui sera recruté.

3 - Où puis-je trouver les offres d’emploi dans la fonction publique territoriale ?

Différents sites Internet peuvent vous aider dans votre recherche d’emploi :

  • les CDG ont créé sur leur site des bourses à l’emploi. Consultez www. fncdg.com (site de la fédération nationale des centres de gestion). Vous y trouverez les adresses des CDG qui vous intéressent et des offres d’emploi sur toute la France ;​
  • www.cap-territorial.fr (site d’emploi pour les collectivités territoriales) ; 
  • www.emploipublic.com (site d’emploi du secteur public, consacré aux 3 fonctions publiques) ;
  • www.lagazettedescommunes.com ( site de la revue La Gazette des communes, des départements et des régions. Donne accès à des offres d’emploi en ligne).
Pensez qu’il vous est toujours possible de proposer une candidature spontanée.

4 - Comment préparer efficacement un entretien de recrutement dans la FPT ?

A - Construire un CV

Votre CV (curriculum vitæ) doit être concis (2 pages maximum) et attractif (aéré, soigné). Il est aujourd’hui déconseillé de présenter un CV manuscrit. Fixez dès le début votre projet professionnel et axez votre développement sur vos compétences à réussir ce projet. Ne perdez pas de vue le poste que vous souhaitez obtenir. Montrez que vous avez les compétences pour cette fonction. Présentez efficacement votre expérience professionnelle.


B - Rédiger une lettre de motivation

Elle accompagne votre CV et doit s’en distinguer. Une lettre de motivation est brève (1 page), manuscrite et ne doit pas contenir d’expressions négatives. Elle doit immédiatement capter l’attention du lecteur et répondre clairement aux critères demandés pour le poste. Valorisez vos compétences mais gardez du « matériel » pour l’entretien : suscitez l’envie de vous rencontrer.

C - S’informer sur l’environnement professionnel

Comme pour un recrutement dans le secteur privé, votre motivation pour obtenir le poste exige de connaître votre futur environnement professionnel. Si votre interlocuteur est le maire, sachez au préalable le situer au sein des collectivités territoriales. Consultez le site internet de cet employeur territorial potentiel.


D - Réfléchir au poste de travail envisagé

Pensez aux aspects techniques, aux compétences attendues, aux conditions de travail, etc. Voyez si tous ces éléments sont compatibles avec votre projet professionnel.