Comment passer le code bateau en candidat libre ?

Publié le 19 avril 2023
 • Mis à jour le 17 mai 2023
 • digiSchool

Avec l’été qui approche, vous envisagez fortement de passer le permis pour pouvoir naviguer en mer lors de vos prochaines vacances. Toutefois, pour des raisons personnelles, vous aimeriez vous inscrire au code bateau en candidat libre ? Pour vous éviter de devoir sortir les rames, nous vous expliquons tout ce qu’il faut savoir sur le sujet dans cet article.

code bateau candidat libre

SOMMAIRE

Pour quelles raisons passer le code bateau côtier ?

Le passage du code est la première étape à réaliser pour obtenir son permis bateau côtier. Généralement nommé “permis plaisance” ou “permis côtier”, l’examen du permis bateau de plaisance option côtière vous permet de conduire un navire équipé d’un moteur de plus de 4,5 kilowatts ou six chevaux. Une fois ce dernier en poche, vous pourrez naviguer, sans condition de vitesse, à une distance d’un abri limitée à six miles – environ 11 kilomètres -, et ce, de jour comme de nuit.

Par ailleurs, la détention du permis côtier permet aussi de piloter, uniquement en journée, un jet-ski doté d’un moteur d’une puissance supérieure à six chevaux.

Est-il possible de passer le code bateau en candidat libre ?

Vous aimeriez passer le code bateau en candidat libre afin de réviser à votre rythme et selon vos disponibilités ? Malheureusement, à l’heure actuelle, cette démarche est impossible sans avoir effectué au préalable la formation théorique obligatoire. Vous devez donc impérativement vous inscrire auprès d’une bateau-école.

En revanche, après avoir validé le permis côtier, pour l’extension – le permis hauturier -, il vous est possible de demander à passer le code permis bateau en candidat libre, directement auprès de la direction départementale des territoires de votre région.

Comment se passe l’examen du permis bateau côtier ?

Le permis bateau de plaisance option côtière se déroule en deux phases : la théorie et la pratique.

L’épreuve du code du permis côtier

L’épreuve du code du permis côtier – qui correspond donc à la partie théorique – est régie par le Ministère chargé de la Mer. Elle dure 30 minutes environ et se présente sous la forme d’un QCM – Questionnaire à Choix Multiples – composé de 40 questions. Pour valider cette phase, vous devez répondre juste à au moins 35 questions.

Ces dernières portent notamment sur :

  • Les règles de navigation
  • La météo
  • L’utilisation de la radio
  • La lecture d’une carte marine
  • Le balisage des côtes, des plages et les pictogrammes
  • L’autonomie en matière de carburant
  • La protection de l’environnement, la faune et la flore

Voici un exemple de question qui pourra vous être posée lors de votre passage au code du permis côtier :

question permis bateau

La pratique du permis côtier

Pendant votre formation pratique à la navigation, vous serez mis en situation et vous conduirez un bateau. Celle-ci se déroule sur 3 heures 30 minimum, dont 2 heures sont prévues à la barre.

Il n’y pas d’examen pratique pour le permis côtier. En effet, votre capacité à conduire un navire à l’issue de votre formation est déterminée par le formateur lui-même.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

digiSchool
Publié le 19 avril 2023 ・ Mis à jour le 17 mai 2023

Sur le même sujet

permis bateau

10/10/2023 à 09:08

Les différentes catégories de permis bateau et comment les obtenir

Vous rêvez de naviguer sur un bateau à moteur et de prendre le large ? Cela nécessite certaines compétences et, dans certains cas, une attestation de conduite.

numéro oedipp permis bateau

10/10/2023 à 08:58

Le numéro OEDIPP pour le permis bateau

Le numéro OEDIPP est une composante essentielle pour tous ceux qui cherchent à obtenir un permis bateau. Il s’agit d’une démarche réglementaire mais aussi d’un levier pour renforcer la sécurité maritime.

immatriculation bateau

10/10/2023 à 08:55

Tout savoir sur l’immatriculation et le lettrage d’un bateau

La grande majorité des navires de plaisance doivent être enregistrés sur la liste des immatriculations de bateaux. À l’issue de cette procédure administrative, l’autorité maritime délivre un numéro d’identification unique. Cela permet d’identifier rapidement l’embarcation et son propriétaire, particulièrement en cas de sinistre ou d’infraction. Ce numéro d’enregistrement doit être visible et répondre aux critères de lettrage. Explications.

Commentaires / Comment passer le code bateau en candidat libre ?

 Commentaires 0