Les différences entre le code bateau côtier et le code bateau fluvial

Publié le 19 avril 2023
 • Mis à jour le 17 mai 2023
 • digiSchool

Les permis bateau sont désormais divisés en deux entités principales : la navigation en eaux marines ou en eaux fluviales. Selon votre activité, votre navire et sa motorisation, vous devez choisir l’un des deux pour naviguer en France. Pour en savoir plus, analysons les similitudes et différences entre les permis côtier et fluvial

permis bateau côtier

SOMMAIRE

Le permis bateau est obligatoire pour conduire un bateau d’une puissance moteur supérieure à 6 cv en France. Pour les deux permis, les candidats doivent être âgés d’au moins 16 ans et être de nationalité française.

Avec le permis côtier, vous pouvez : 

  • Conduire un bateau de plaisance en mer, de jour comme de nuit, jusqu’à 6 milles (11 kilomètres) d’un abri 
  • Naviguer sur les plans d’eau fermés et lacs de la région
  • Piloter, pendant la journée, un VNM – Véhicule Nautique à Moteur -, tel qu’un jet ski de plus de 6 CV
  • Utilisez la VHF dans les eaux françaises

Pour naviguer au-delà la limite de distance, vous devez passer l’extension du permis côtier, c’est-à-dire le permis hauturier.

Avec le permis fluvial, vous pouvez :

  • Naviguer sur des lacs, des rivières ou des canaux intérieurs 
  • Conduire un navire à proximité des abris 
  • Faire du scooter des mers ou du jet ski

Il existe tout de même une restriction majeure : les bateaux ou voiliers ne doivent pas dépasser 20 mètres de longueur. Sauf si vous obtenez l’extension grande plaisance fluviale (à partir de 18 ans).
Voici un résumé des différents permis bateau :

différents permis bateau

Quelles sont les différences entre les permis côtier et fluvial ?

Le permis bateau a lieu dans un centre de formation agréé de votre ville ou région. Que vous choisissiez l’option côtière ou fluviale, il se divise en deux axes principaux. Vous passez un examen théorique – appelé le code – et une formation pratique.

La formation théorique en école agréée

En ce qui concerne l’inscription, il n’y a pas de différence entre le code des permis bateau côtier et fluvial. La formation se déroule au sein d’une école accréditée de votre ville et vous devez remplir un dossier qui se compose :

  • D’un formulaire Cerfa
  • De timbres fiscaux de 38 € et 70 €
  • D’un justificatif d’identité en couleur et une photocopie
  • D’un certificat d’aptitude physique datant de moins de 6 mois

Vous serez ensuite amené à suivre une formation théorique d’au moins cinq heures, dispensée par un formateur, avant de pouvoir passer le code bateau côtier ou fluvial. C’est là que se situe la principale différence entre les permis côtier et fluvial. En effet, les notions abordées varient en fonction de l’option choisie.

Le programme du code bateau côtier est davantage axé sur la navigation maritime. Vous apprenez des notions telles que l’utilisation de la VHF ou le balisage des côtes. Quant à la partie théorique de l’option hauturière, elle nécessite plus d’assiduité avec une formation de 12 heures. Des compétences de base comme la lecture des cartes marines sont indispensables et doivent être maîtrisées.

Pour le code bateau fluvial, l’instructeur se concentre sur des notions spécifiques à la navigation en lac ou rivière. Il aborde la sécurité à bord du navire pour tous les passagers et explique les caractéristiques des plans d’eau. En ce qui concerne l’extension grande plaisance eaux intérieures, elle ne demande aucune formation théorique.

Une fois prêt, après avoir parfaitement assimilé les cours, vous pourrez passer votre examen. Celui-ci se présente sous la forme d’un QCM – Questionnaire à Choix Multiples. Pour obtenir votre code, vous devez répondre juste à 35 questions minimum.

La formation pratique

En France, la formation pratique des permis côtier et fluvial est similaire. Le programme comprend 3 heures 30 de navigation, dont 2 heures sont prévues à la barre. Cette partie du permis couvre 5 domaines principaux :

  • La sécurité des plaisanciers
  • Les responsabilités du plaisancier
  • La possibilité de sortir selon la météo
  • La conduite d’un navire
  • La façon de manœuvrer le bateau

La différence entre les deux certificats s’opère principalement au niveau des extensions et de leur formation pratique. Alors que l’option hauturière ne nécessite pas de formation pratique, l’option grande plaisance eaux intérieures, quant à elle, demande au moins 9 heures de pratique, dont 5 heures à la barre. Il n’y a pas d’examen final, c’est le formateur qui, grâce au carnet d’apprentissage, valide au fur et à mesure votre formation.

Les extensions des permis côtier et fluvial

La différence entre les permis côtier et fluvial se base également sur leurs extensions respectives : l’extension hauturière et l’extension grandes eaux extérieures

Les titulaires du permis côtier peuvent naviguer à plus de 6 milles d’un abri grâce au permis hauturier. Vous apprenez notamment à vous repérer sur une carte et à assurer la sécurité à bord. 

L’extension grande plaisance en eaux intérieures vous permet de naviguer sur un voilier ou un bateau de plus de 20 mètres. La puissance de sa motorisation dépasse les 6 chevaux. Avec ce permis, vous pourrez par exemple conduire des péniches sur des fleuves ou des rivières.

Quel est le programme des formations des permis bateau ?

Comme nous l’avons indiqué plus haut, vous devez avoir au moins 16 ans pour vous inscrire à un permis bateau. Pour les mineurs, vous devez présenter une autorisation parentale.

Lors de votre inscription, vous recevez un numéro d’identification personnel et un livret d’apprentissage. Ce dernier contient tous les objectifs de la formation, ainsi que les différentes étapes d’apprentissage. Par conséquent, vous devez l’avoir toujours avec vous pendant votre formation pratique.

Les programmes des formations théorique et pratique varient selon le permis bateau auquel vous vous êtes inscrit. Voici un tableau récapitulatif : 

programme permis bateau

Comment se déroulent les examens des permis bateau ?

Le contenu de l’examen du permis bateau varie selon le type de permis que vous choisissez.

Le saviez-vous ?

Un arrêté a été publié au Journal Officiel du 3 mai 2022, renforçant la réglementation relative aux permis côtier et fluvial. En effet, dès le 1er juin 2022, l’examen théorique est passé de 30 à 40 questions, avec cinq erreurs maximum acceptées.

examen permis bateau

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

digiSchool
Publié le 19 avril 2023 ・ Mis à jour le 17 mai 2023

Sur le même sujet

permis bateau

10/10/2023 à 09:08

Les différentes catégories de permis bateau et comment les obtenir

Vous rêvez de naviguer sur un bateau à moteur et de prendre le large ? Cela nécessite certaines compétences et, dans certains cas, une attestation de conduite.

numéro oedipp permis bateau

10/10/2023 à 08:58

Le numéro OEDIPP pour le permis bateau

Le numéro OEDIPP est une composante essentielle pour tous ceux qui cherchent à obtenir un permis bateau. Il s’agit d’une démarche réglementaire mais aussi d’un levier pour renforcer la sécurité maritime.

immatriculation bateau

10/10/2023 à 08:55

Tout savoir sur l’immatriculation et le lettrage d’un bateau

La grande majorité des navires de plaisance doivent être enregistrés sur la liste des immatriculations de bateaux. À l’issue de cette procédure administrative, l’autorité maritime délivre un numéro d’identification unique. Cela permet d’identifier rapidement l’embarcation et son propriétaire, particulièrement en cas de sinistre ou d’infraction. Ce numéro d’enregistrement doit être visible et répondre aux critères de lettrage. Explications.

Commentaires / Les différences entre le code bateau côtier et le code bateau fluvial

 Commentaires 0