Le voyant EPC : définition, fonctionnement, causes et conséquences

Publié le 19 juillet 2022
 • Mis à jour le 04 janvier 2024
 • digiSchool

Pour les propriétaires d’une marque de voiture issue du groupe Volkswagen, qui compte actuellement près d’une douzaine de marques (Audi, Porsche, Skoda, Bentley, Seat…), le constructeur allemand a mis en place un système EPC pour voiture propre à tous ses modèles de à essence.

Lorsque le véhicule présente des défaillances liées, entre autres, au moteur, vous êtes averti par un voyant EPC qui s’allume. De quoi il s’agit ? Quelle est la solution si une éventuelle défaillance est détectée ? Nous vous disons tout.

voyant epc

SOMMAIRE

Que veut dire EPC ?

EPC ou Electronic Power Control se traduit littéralement par contrôle électronique de la puissance. En réalité, il s’agit d’un système qui gère la puissance du moteur. En cas de problème détecté au niveau des éléments qui contribuent à la gestion du moteur, un voyant EPC se met alors en marche.

Voyant EPC : signification

Le voyant EPC est un indicateur situé sur le tableau de bord qui s’allume en cas de défaillance au niveau du moteur, ainsi que du système de freinage ou de la direction. Sur les voitures diesel de la marque allemande, on fait référence au voyant de préchauffage. Sur les autres marques de véhicules, on retrouve le voyant moteur orange. 

Instauré par les directives 98/99/CE de la Commission européenne relatives aux mesures concernant les émissions de gaz polluantes par les véhicules, ce témoin d’alerte orange signale un problème sur les fonctions antipollution du véhicule, mais aussi sur différents niveaux du moteur notamment le système d’allumage et d’injection.

Fonctionnement d’un voyant EPC

Lorsque le voyant moteur s’allume et ne s’éteint plus, cela indique généralement un problème de pollution. Il ne s’agit pas d’une défaillance qui empêche le véhicule de rouler, mais il est recommandé de recourir au service d’un mécanicien le plus tôt possible afin de résoudre le problème. 

En revanche, lorsqu’il s’allume et que le véhicule présente une perte de puissance notable, cela implique un problème plus complexe au niveau du moteur.

En ce qui concerne le voyant EPC de Volkswagen. Le principe est le même. Sur la notice des véhicules essence du constructeur allemand, ce voyant signale alors au conducteur un dysfonctionnement de la gestion moteur. En d’autres termes, le voyant est activé puisque le système EPC qui assure la régulation de la puissance du moteur présente une défaillance.

La question qui se pose est alors « quel élément de ce système est défectueux ? ». En effet, étant donné qu’il s’agit d’un système c’est-à-dire un ensemble d’éléments reliés entre eux qui concourent au bon fonctionnement du moteur, le réel défi est donc d’identifier avec précision quel niveau du moteur est affecté ?

Qu’est-ce qui peut déclencher un voyant EPC ?

Avant de pouvoir résoudre les problèmes qui provoquent l’allumage du voyant EPC, il semble logique d’en connaître tout d’abord les origines. 

Scanner OBD : fonctionnement

Pour détecter la nature d’une panne, il faut procéder à un diagnostic électronique à l’aide d’un scanner OBD (On-Board Diagnostics). Cet outil de scan connecté à un ordinateur permet d’accéder à des informations stockées dans le calculateur. Véritable centre de régulation de performance du moteur, le calculateur détecte les anomalies qui interfèrent à son bon fonctionnement et signale à travers la mise en marche du voyant EPC.

Le scanner OBD va ainsi lire les codes de défauts génériques ou code EPC pour les véhicules Volkswagen, détectés dans les unités de commande telles que l’unité du système de freinage (ABS), l’unité de commande de transmission, l’unité de commande de direction et tout naturellement l’unité moteur. Il faut savoir en effet que différentes raisons peuvent occasionner l’allumage de ce voyant. Il peut s’agir d’une défaillance d’un ou plusieurs équipements du véhicule et pas uniquement du moteur.

Pour l’utiliser, il suffit de connecter l’appareil de diagnostic appelé également boîtier OBD ou valise de diagnostic à la prise OBD du véhicule. L’emplacement de cette dernière varie en fonctionnement de la marque de la voiture. Mais selon la norme en vigueur, elle doit être implantée au sein de l’habitacle généralement sous la boîte à gant, sous le volant, près du frein à main ou encore sur la colonne centrale du véhicule.

Une fois les erreurs ciblées, l’outil va les supprimer ce qui permet d’éteindre le voyant EPC.

Il est à souligner qu’afin d’avoir un diagnostic précis, l’idéal est de se diriger directement vers un garagiste. Il faut savoir que des sites spécialisés en outillages de véhicules proposent la vente de scanner OBD au grand public. Cependant, ce sont souvent des matériels aux origines et qualités douteuses.

La plupart des diagnostiqueurs bon marché ne disposent pas effectivement des performances nécessaires pour analyser et partager toutes les informations fournies par le calculateur. De ce fait, ils ne permettent pas de déterminer avec précision les causes de l’allumage du voyant. 

Certaines informations relayées par le calculateur sont omises. Ainsi, il est possible que seuls les codes d’erreur liés aux différents éléments du moteur soient collectés et ceux du système de freinage ABS ou de direction ne soient pas pris en compte.

En faisant appel à un garagiste, on a la certitude d’être pris en main par des professionnels qui utilisent des outils professionnels et adaptés.

Les causes d’un voyant EPC allumé

Les causes possibles générant l’allumage d’un voyant EPC sont multiples. Impossible de les détecter à moins de réaliser le diagnostic électronique du système de gestion du moteur.

  • Problème d’ordre électronique

Il peut s’agir notamment d’une panne ou d’un mauvais réglage du calculateur moteur qui a pour rôle principal de réguler la puissance du moteur. Un calculateur défaillant implique alors certainement le dysfonctionnement de l’ensemble du système du véhicule.

Une défaillance de la sonde lambda (dispositif antipollution) peut en être également la cause. Cet élément du système d’échappement ne réalise plus correctement le mélange d’air et de carburant entraînant ainsi une mauvaise combustion d’où des fumées sortent de l’échappement.

Un problème de câblage au niveau du capteur de pédale de frein, du capteur d’arbre à cames (AAC) ou du capteur de point mort haut (PMH).

  • Défaillance mécanique

Une panne de direction assistée, un système d’allumage défectueux (bougies ou bobines endommagées…), un problème de soupapes et d’injecteurs, un système d’injection défaillant qui n’arrive plus à doser le niveau de carburant qui doit s’acheminer vers la chambre de combustion…

En outre, il est également possible qu’une mauvaise qualité de l’essence ou de l’huile moteur utilisée soit à l’origine de l’allumage de cet indicateur.

Quelles sont les conséquences d’un voyant EPC qui s’allume ?

epc voiture

Dès lors que le témoin s’allume, le conducteur va ressentir instantanément une perte de puissance et de régime. Cette situation s’explique par le fait que le véhicule bascule automatiquement en mode Limp ou mode dégradé. 

L’enclenchement de ce programme de sauvegarde permet de brider la puissance du moteur afin de l’aménager jusqu’à ce que l’origine de la panne soit détectée. L’objectif est d’éviter d’endommager le moteur suite à une utilisation immodérée.

Par ailleurs, l’activation d’un voyant EPC signifie un problème au niveau des éléments du moteur, mais cette situation peut également impliquer une défaillance de l’unité de commande de direction ou du système de freinage.

Si le voyant est enclenché suite à une défaillance de ces éléments, cela représente un réel problème pour le conducteur. En effet, au fur et à mesure qu’il roule, ce dernier peut perdre progressivement le contrôle de la direction ou du frein. De ce fait, pour éviter que de graves accidents ne surviennent, il est plus judicieux de s’arrêter.

Outre cela, vous devez savoir qu’un voyant EPC et une voiture qui tremble vont souvent de pair. En effet, tout dysfonctionnement d’un élément du véhicule peut engendrer un tremblement que ce soit au démarrage, lors du passage de vitesse, de l’accélération ou encore au moment du freinage. Or, comme dit précédemment dès lors qu’il y a un problème à différents niveaux du moteur, de la direction ou du frein, le voyant s’allume.

Lors d’un diagnostic réalisé par un mécanicien, outre le fait de mentionner un voyant EPC activé, n’oubliez pas d’évoquer également que le véhicule tremble en de telles circonstances. Si par exemple, la voiture tremble au moment du passage au point mort, le professionnel pourra orienter son analyse et vérifier directement le système PMH à l’aide du scanner OBD.

Peut-on rouler avec le voyant EPC ?

La réponse est Oui. Un voyant EPC allumé ne signifie pas que votre voiture n’est plus en état de marche. Cependant, pour votre sécurité et afin de ne pas aggraver davantage les dommages sur votre véhicule, il est recommandé de ne plus bouger et de contacter rapidement un garagiste.

En réalité, dès que vous apercevez une perte de puissance à la suite de l’activation du mode Limp, il faut absolument éviter de pousser le moteur dans ses derniers retranchements. Si vous n’avez d’autres alternatives que de poursuivre votre chemin afin de regagner l’atelier d’un garagiste, vous devez absolument limiter votre vitesse à 30 ou 40 km/h. Dans le cas échéant, vous pouvez toujours faire appel à un dépanneur pour vous remorquer.

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

digiSchool
Publié le 19 juillet 2022 ・ Mis à jour le 04 janvier 2024

Sur le même sujet

voyants oranges tableau de bord

08/01/2024 à 15:11

Quels sont les voyants orange et que signifient-ils ?

Sur le tableau de bord vous pouvez retrouver différents voyants dont les voyants oranges. Quelle est leur signification ? On vous détaille tout dans cet article.

voyant moteur allumé

08/01/2024 à 15:06

Que faire lorsque le voyant de votre moteur est allumé ?

Les voitures actuelles sont dotées d’un tableau de bord sur lequel des voyants indiquent l’état des différents composants. La plupart s’allument au moment du test, lorsque le conducteur met en route le moteur. Ils s’éteignent lorsque tout est en ordre, à l’exception des voyants de feux, qui s’allument lorsque vous mettez en marche l’éclairage extérieur de la voiture. Il existe trois catégories de voyants : pour l’alarme, pour l’alerte et pour les feux. On trouve en particulier le voyant moteur. Mais alors que faire lorsque le voyant de votre moteur est allumé… en orange ou en rouge ?

Voyant liquide de refroidissement

08/01/2024 à 13:58

Voyant de niveau du liquide de refroidissement : ce qu’il faut savoir

Vous le savez, il est important de garder un œil attentif sur votre tableau de bord, afin de vous assurer qu’aucun témoin lumineux n’apparaît. En effet, certains d’entre eux annoncent un danger imminent, qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère. C’est par exemple le cas, du voyant de niveau de liquide de refroidissement.

Commentaires / Le voyant EPC : définition, fonctionnement, causes et conséquences

 Commentaires 0