S'inscrire au concours

icône de pdf

Avant de vous inscrire à un concours, assurez-vous que vous remplissez les conditions. Il n’y a pas de limite d’âge pour passer le concours. Si vous êtes déjà en poste en tant qu’adjoint administratif de 2e classe, il peut être intéressant, en fonction de votre situation, d’envisager l’examen professionnel pour accéder au grade d’adjoint administratif de 1re classe.

1 - L’adjoint administratif territorial de 1re classe

Les adjoints administratifs territoriaux constituent un cadre d’emplois administratif de catégorie C, qui comprend les grades d’adjoint administratif territorial de 2e classe (recrutés sans concours), d’adjoint administratif territorial de 1re classe (concernés par ce concours), et les grades d’adjoint administratif territorial principal de 2e classe et de 1re classe (dont l’accès est décidé par un tableau d’avancement établi, au choix, sous conditions). Les agents administratifs sont intégrés dans le cadre d’emplois au grade d’adjoint administratif territorial de 2e classe.


Plusieurs décrets définissent le statut des adjoints administratifs territoriaux. Le dernier est le n° 2016-1372 du 16 octobre 2016 consultable sur : www.legifrance. gouv.fr.

ba3df0b8-3959-4e26-a16c-6aa4455ff47a_w275h154

2 - L’accès au grade d’adjoint administratif

L’organisation des concours de la fonction publique territoriale et de l’examen professionnel est confiée aux centres de gestion de chaque département (ou regroupement de départements). Vous pouvez donc consulter les informations liées aux concours, les dates de retrait de dossier sur le site de la Fédération nationale des centres de gestion de la fonction publique territoriale sur www.fncdg.com.

12fe9637-899c-44b7-8a0f-f8893d66d7b9_w304h165

Il existe trois concours et un examen professionnel pour accéder au cadre d’emplois des adjoints administratifs territoriaux :

  • un concours externe (ouvert pour 40 % au moins du nombre de postes à pourvoir) ;
  • un concours interne (ouvert pour 40% au plus du nombre de postes à pourvoir);
  • un troisième concours (ouvert pour 20 % au plus du nombre de postes à pourvoir) ;
  • l’examen professionnel : il n’y a pas pour l’examen professionnel de nombre de candidats admis arrêté, tous les candidats ayant eu au moins 10/20 sont admis (cependant, la note peut être relevée).​

3 - Les conditions d’accès aux concours et à l’examen professionnel

A - Les conditions d’accès générales

Tout candidat doit être de nationalité française ou ressortissant d’un État membre de l’Union européenne, ou d’un État partie à l’Accord sur l’Espace économique européen.

Le candidat doit être âgé de 16 ans au moins.

Les candidats doivent aussi être en situation régulière au regard du service national pour les hommes ou avoir satisfait à l’obligation de recensement et avoir participé à la journée d’appel de préparation à la défense ou à la journée défense et citoyenneté le cas échéant. Les candidats étrangers doivent aussi justifier de leur position régulière au regard des obligations du service national de l’État dont ils sont ressortissants.

Le candidat doit aussi faire la preuve, au moment de sa nomination, qu’il remplit les conditions physiques pour l’exercice de la fonction et qu’il jouit de ses droits civiques, ou que les mentions inscrites au bulletin n° 2 de son casier judiciaire sont compatibles avec l’emploi postulé.

B - Les conditions pour concourir en externe

Les candidats au concours externe doivent être titulaires d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau V de la nomenclature du Répertoire national des certifications professionnelles ou d’une qualification reconnue comme équivalente.

Les personnes élevant ou ayant effectivement élevé au moins trois enfants, ainsi que les sportifs de haut niveau (figurant sur la liste des sportifs de haut niveau fixée par le ministre chargé des Sports) sont dispensés de toute condition de diplôme.

C - Les conditions pour concourir en interne

Les candidats au concours interne doivent justifier, au 1er janvier de l’année du concours, d’une année au moins de services publics effectifs, compte non tenu des périodes de stage ou de formation dans une école ou un établissement ouvrant accès à un grade de la fonction publique.

D - Les conditions pour concourir en troisième voie

Le candidat doit justifier l’exercice, pendant une durée de 4 ans au moins, à la date de la première épreuve, d’une ou plusieurs activités professionnelles, d’un ou plusieurs mandats de membre d’une assemblée élue d’une collectivité territoriale ou d’une ou plusieurs activités accomplies en qualité de responsable d’une association.

Les activités doivent correspondre à des fonctions administratives d’exécution, de comptabilité, d’accueil du public, de documentation, ou à la mise en œuvre d’actions d’animation économique, sociale ou culturelle.

E - Les conditions pour concourir à l’examen professionnel

L’examen professionnel est ouvert aux fonctionnaires du cadre d’emplois des adjoints administratifs de 2e classe ayant atteint le 4e échelon et comptant au moins 3 ans de services effectifs dans ce grade. Il permet d’accéder au grade d’adjoint administratif territorial de 1re classe.

L’avancement au grade d’adjoint administratif territorial de 1re classe s’effectue par voie d’inscription à un tableau annuel d’avancement établi après avis de la commission administrative paritaire.

Tant qu’ils ne sont pas inscrits sur le tableau annuel d’avancement au grade d’adjoint administratif de 1re classe, les fonctionnaires reçus à l’examen professionnel gardent le bénéfice de l’examen qu’ils ont passé, sans limitation de durée.