Présentation l'épreuve facultative de droit

icône de pdf

1 - La forme de l’épreuve

A - Une épreuve orale facultative

L’épreuve est une interrogation orale. C’est une épreuve d’admission facultative. Le candidat choisit la matière sur laquelle il veut être interrogé au moment de l’inscription au concours. Le choix porte sur 3 domaines :

  • droit public ;​
  • droit de la famille ;
  • finances publiques.

Le programme est précisé par l’arrêté du 29 janvier 2007 modifié portant sur le concours d’adjoint. Trois domaines avec des thèmes précis :

a) Notions générales de droit public : organisation administrative des collectivités territoriales, de leurs groupements et de leurs établissements publics, les principales compétences des collectivités locales, les scrutins locaux, les principales règles de désignation et de fonctionnement des organes délibérants et des exécutifs locaux, le contrôle de légalité.

b) Notions générales de droit de la famille : naissance, nom, filiation, domicile, mariage, divorce, décès, actes de l’état civil.

c) Notions générales de finances publiques : le budget de l’État et des collectivités territoriales, les principes, les principales règles d’élaboration, d’exécution et de contrôle, les ressources des collectivités territoriales, les principes de la comptabilité publique locale.

Le temps de préparation est de 15 minutes et l’épreuve de 15 minutes égale- ment. Le coefficient est de 1. Les points qui excèdent la note de 10 s’ajoutent au total des notes obtenues aux épreuves obligatoires et sont valables uniquement pour l’admission.

À noter que le choix de l’épreuve facultative est définitif à la clôture des inscriptions : cela signifie qu’après cette date, plus aucun changement n’est possible.

B - Une question tirée au sort dans le domaine choisi

L’épreuve commence par le tirage au sort du sujet par le candidat. Le candidat dispose alors de 15 minutes de préparation avant d’être entendu pendant 15 minutes. Il s’agit d’élaborer une réponse sous la forme d’un exposé de 7 à 8 minutes, soit la moitié du temps de l’épreuve. Le jury en informe le candidat au moment du tirage au sort. Aucun autre document que le sujet ne peut être utilisé, pendant le temps de préparation.

Le candidat est entendu par un jury composé de 3 personnes dont un élu, un fonctionnaire territorial, un expert des collectivités territoriales (universitaire, formateur).

Le candidat doit avoir un langage sobre, une retenue imposée par sa qualité de candidat face à des correcteurs : la familiarité, l’agressivité sont à proscrire. Il s’agit en effet d’un jury pour recruter un futur agent public.

Les 15 minutes se décomposent en deux temps :

  • un temps d’exposé du candidat ;
  • un temps de questions posées par le jury.

Il est admis que l’exposé peut durer 6 à 7 minutes au lieu des 7 à 8, mais une durée de 2 minutes sera pénalisée.

C - La structuration de l’exposé

Il s’agit d’introduire brièvement l’exposé avant d’en indiquer le plan puis de développer le plan annoncé, avant de conclure. Les correcteurs n’interrompent pas le candidat pendant l’exposé, sauf pour l’aider à poursuivre. 

Ils peuvent décider de mettre fin à l’exposé, en invitant à conclure si le candidat excède la durée réglementée. L’épreuve se poursuit par des questions, à partir de l’exposé puis par les réponses que vous faites aux questions posées.
Les questions sont liées au sujet tiré au sort. Les notions sont générales mais les réponses doivent être précises. Les correcteurs peuvent élargir le sujet. Il ne s’agit pas de problématiser mais d’être clair et structuré.

Il faut avoir à l’idée que les correcteurs vérifient aussi l’aptitude à communiquer. C’est un véritable exercice de communication.

Il faut veiller à gérer le stress, en préparant l’exposé et en s’entraînant régulièrement.

2 - Les conseils de préparation

Il est important de lire souvent les revues spécialisées, telles la Gazette des communes. Anticipez, en organisant votre planning de révision. Par exemple, 6 mois avant le concours, organisez votre planning mensuel et quotidien, avec des moments de pause.

Les fiches proposées dans cet ouvrage seront à utiliser. Il faudra aussi gérer la communication. Pensez à vous entraîner avec des amis, collègues afin de gérer le temps réglementé de l’exposé. Faire des jurys blancs avec d’autres candidats est aussi un bon moyen d’anticiper les questions posées.

Conseils

  • Faites une liste de questions type, à partir de votre exposé. Utilisez les questions type intégrées aux fiches présentées dans l’ouvrage.​• Pensez à la tonalité et au non-verbal.
  • Pas de gestes brusques, les mains posées sur la table.
  • Le regard est aussi important. Veillez à regarder toutes les personnes du jury, même si elles ne vous regardent pas et prennent des notes ou regardent ailleurs.
  • L’écoute active est différente, selon les personnes. Attention à ne rien
    interpréter.