Les consonnes doubles

icône de pdf

Faut-il mettre deux « c », deux « p » deux « l »... ? Dans l’exercice de correction d’un texte, c’est une faute que l’on rencontre souvent. Cette fiche vous donne les moyens d’éviter les pièges.

1 - En début de mot

Les mots commençant par ac- prennent deux « c » : accorder, accaparer, accuser... Exceptions : acoquiner, acquérir, acquiescer, acquitter.

Les mots commençant par ad- s’écrivent avec un seul « d » : adapter, adieu, adorer, adresse, adroit, adulte... Exceptions : addition (additionner, additif) et adduction, adducteur.

Les mots commençant par af- s’écrivent avec deux « f » : affaiblir, affaire, affirmer, affluer, affreux... Exceptions : afin et africain.

Les mots commençant par ag- s’écrivent avec un seul « g » : agacer, agrafe, agrandir, agréable, agression... Exceptions : agglomérer (agglomération), agglutiner, aggraver, aggravation.

Les mots commençant par ap- s’écrivent généralement avec deux « p » : appareil, apparence, appel, appeler, appétit, applaudir, appliquer... Exceptions : les verbes apaiser, apercevoir, apeurer, apito yer, aplanir, aplatir, apostropher ; les noms apéritif, aplomb, apocalypse, apogée, apostrophe, apôtre...

Méthode :

Pour les verbes avec un seul « p », pensez au préfixe « a » placé devant les mots : paix (apaiser), percevoir (apercevoir), pitoyable (apitoyer), plan (aplanir), plat (aplatir).

Les mots commençant par ar- prennent généralement deux « r » : arriver, arroser, arrêt... Exceptions : araser, arôme (et ses dérivés).

Les mots commençant par at- s’écrivent souvent avec deux « t » : attente, attestation, attirer... Exceptions : atelier, athée, athlète, atlas, atermoiement, atrophier...

Les mots commençant par ef- et of- s’écrivent toujours avec deux « f » : efficace, effort, effrayant, offenser, officiel, offrir...

Les mots commençant par il-, im-, in-, ir- doublent la consonne quand le radical du mot débute par « l », « n », « m », « r » : illégal, illogique ; immobile, immoral ; innover et innovation (apporter du nouveau), innombrable, innommable, innocent (qui ne peut pas nuire), inné (présent dès la naissance) ; irrespirable, irrégulier... Dans les autres cas, on ne double pas la consonne : inacceptable, inaction, irascible, iris...


Les mots commençant par oc- prennent deux « c » : occasion, occupation, Occident... Exceptions : ocre, oculiste (et leurs dérivés).


Les mots commençant par bour- prennent toujours deux « r » : bourreau, bourrage, bourru...


Les mots commençant par con- ou com- doublent la consonne : connaissance, connivence ; commis, commandant, communiquer... Exceptions : cône (et ses dérivés) ; coma, comédie, comestible, comète, comice, comité (et ses dérivés).

Les mots commençant par cor- prennent toujours deux « r » : corruption, correction, correspondre...

Les mots commençant par dif-, sif-, suf-, souf- prennent deux « f » : différent, difforme, diffamatoire ; siffler ; suffir ; souffrance... Exception : soufre.


Les mots commençant par sup- prennent deux « p » : supporter, supplier... Exceptions : suprême (et ses dérivés), les mots en « super ».

2 - Les deux « s »

Entre deux voyelles, il faut deux « s » pour obtenir le son (ce) : caser/casser ; cousin/ coussin.
Il n’y a pas vraiment de règle pour les fins de mots en -ssion, -sion ou -tion, mais voici quelques repères :

  • -ssion s’emploie toujours derrière une voyelle. Après la voyelle « e » , -ssion est la graphie la plus courante : mission, expression, session, concession... ;​
  • on écrit –sion après la consonne « l », et souvent après « n » et « r » : émulsion, pulsion, compréhension, torsion... ;
  • cependant on écrit très fréquemment -tion après une voyelle, sauf « e » sans accent. On emploie toujours -tion près les lettres « c », « o », « p » et le groupe « au » : sécrétion, fabrication, éruption, diction, action, potion, contraception, précaution...

Attention aux anglicismes : connexion (et pas « connection »).


EXERCICES

1. Complétez comme il se doit.
a. ac- ou acc- ? L’a...ordéon − L’a...ajou − Un a...roc − A...rocher − Un a...ompte − Un a...robate − Une a...adémie.

b. ap- ou app- ? A...latir − Des a... laudissements − Une a...ostrophe − A...récier − A...aiser −A...uyer − A...ercevoir − A...eler − A...rofondir.

c. at- ou att- ? Une a...irance − Une a...einte − Un a...ome − Un a...errissage.

d. m ou mm ? Une co...ète − Co...estible − Un co...erce − Co...uniquant − Co...unier − Un co...ité − Une i...itation − I...oral − Une i...age.

e. r ou rr ? I...itable − i...égulier − i...ascible − Un i...is − Un I...oquois − i...éalisable − Une i...uption − Une é...uption.


2. Écrivez le mot qui correspond aux propositions suivantes. 

a. Qui est sans limites :

b. Qui n’est pas réel :

c. Image qui accompagne un texte :

d. Sans reproche : e. Impossible à lire :


3. Écrivez comme il convient les fins de mot : -ssion, -sion, -tion ou xion.
Conce... − conne... − répercu... − émul... − diver... − traduc... − inscrip...− abla... − excur... − admi... − commi... − fle...

CORRIGÉ

1 a. L’accordéon − L’acajou − Un accroc − Accrocher − Un acompte − Un acrobate − Une académie

b. Aplatir − Des applaudissements − Une apostrophe − Apprécier − Apaiser −Appuyer − Apercevoir − Appeler − Approfondir.

c. Une attirance − Une atteinte − Un atome − Un atterrissage.

d. Une comète − Comestible − Un commerce − Communiquant − Communier − Un comité −Une imitation − Immoral − Une image.

e. Irritable − irrégulier− irascible − Un iris − Un Iroquois − irréalisable − Une irruption − Une éruption.

2 a. Qui est sans limites : illimité.
b. Qui n’est pas réel : irréel.
c. Image qui accompagne un texte : illustration.
d. Sans reproche : irréprochable.
e. Impossible à lire : illisible.

3. Concession − connexion − répercussion − émulsion − diversion − traduction − inscription− ablation − excursion − admission − commission − flexion.