Les adverbes

icône de pdf

Les adverbes modifient ou précisent le sens d’un verbe, d’un adjectif qualificatif ou d’un autre adverbe. Ils sont invariables, mais peuvent présenter des difficultés orthographiques.

La formation des adverbes

Beaucoup d’adverbes sont formés à partir du féminin de l’adjectif qua- lificatif : heureusement ; essentiellement...

Si l’adjectif se termine par « e », « i » ou « u », l’adverbe se forme sur le masculin : vraiment ; aisément, hardiment, absolument...

Quelques adverbes formés à partir d’adjectifs en « u » prennent un accent circonflexe sur le « u » : assidûment, continûment, crûment, dûment, indûment, goulûment.

Les adjectifs en « ant » forment des adverbes en « amment » : vaillam- ment ; élégamment...

Les adjectifs en « ent » forment des adverbes en « emment » : évidem- ment ; prudemment...

Cas particuliers

Des adjectifs tels que bon, cher, dru, fort, dur, court, net, franc, haut, nouveau... peuvent être employés comme adverbes. Dans ce cas, ils sont invariables.

Exemples

Ils chantent haut et fort. Les fleurs sentent bon.

Tout adverbe signifie complètement, entièrement. Tout est invariable, sauf s’il est suivi d’un mot féminin commençant par une consonne ou un « h » aspiré.

Exemples
Elle est tout endormie. Elle est toute seule.

L’usage nous enseigne d’autres exceptions :​
Gai → gaiement ; gentil → gentiment ; impuni → impunément ; journalier → journellement ; traître → traîtreusement.