Harcèlement scolaire : que faire si tu es harcelé au collège ?

Publié le 09 novembre 2023
 • Adeline A.
Comment savoir si tu es victime de harcèlement scolaire ? À qui en parler et comment faire pour que ça s’arrête ? Le 5 novembre, c’est la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire. À cette occasion, digiSchool a interviewé Hugo Martinez, président de l’association HUGO !, pour répondre à ces questions.
harcèlement collège

Article initialement publié le 4 novembre 2020.

« Il y a plusieurs critères qui définissent une situation de harcèlement scolaire : le premier, c’est la répétitivité, explique Hugo Martinez, président de l’association HUGO !Par exemple si vous êtes victime de plusieurs attaques, verbales (insultes, moqueries, menaces) ou physiques (bousculades dans l’escalier, coups, attente à la sortie du collège…). Le deuxième, c’est le déséquilibre de groupe. Généralement, vous avez un harceleur ou une harceleuse, et avec eux, un ensemble de témoins, actifs ou passifs. Ils vont contribuer au harcèlement ou rester des témoins silencieux. On a un donc un déséquilibre : un groupe face à une personne seule. Le troisième critère, c’est l’intention de nuire. À cause d’un ou plusieurs élèves, vous pouvez souffrir, pleurer, être triste, ou isolé dans une classe. Si vous cochez ces trois critères, on parle malheureusement de harcèlement scolaire. »

HARCÈLEMENT SCOLAIRE AU COLLÈGE : À QUI EN PARLER POUR QUE ÇA S’ARRÊTE ?

Parler à un adulte du harcèlement scolaire que tu vis est très important. Si tu n’es pas à l’aise à l’idée de le faire, tu peux aussi en parler à un camarade de confiance. Il peut être dans ta classe, ou dans un autre niveau du collège. « L’adulte à qui vous parlez peut être un agent de nettoyage ou un surveillant, en passant par un professeur, vos parents, un oncle ou une tante, explique Hugo Martinez. Tant que vous en parlez à un adulte et que vous lui faites savoir que vous avez du mal à parler du harcèlement, il saura trouver la bonne façon de le faire avec les personnes qui pourront agir pour stopper la situation. »

Parler est donc une vraie solution. Elle va te permettre de te libérer de cette situation« Vous ne serez jamais puni ou embêté pour avoir parlé. Il ne faut pas avoir peur des représailles, même si vous menace », affirme Hugo Martinez. Si parler est trop difficile pour toi, sache qu’il existe d’autres façons d’expliquer ce qui t’arrive. « Parfois, il peut être plus simple de passer par écrit, d’écrire sur une feuille blanche ce que vous vivez chaque jour et de la donner à un adulte. Ça peut aussi être une vidéo : vous pouvez vous filmer sur votre téléphone, et vous donnez cette vidéo à un adulte. Ou vous enregistrez un message vocal… »

Voir aussi :Harcèlement scolaire : les nouvelles mesures du gouvernement

QU’EST-CE QUE LE CYBERHARCÈLEMENT SCOLAIRE ?

Les outils numériques et les réseaux sociaux facilitent malheureusement le cyberharcèlement. Hugo Martinez explique : « Alors qu’avant on n’était plus embêté en sortant de l’enceinte du collège, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Désormais, le harcèlement scolaire, c’est 24h sur 24h et sept jours sur sept, même pendant les vacances de Noël ou d’été. Le cyberharcèlement fragilise d’autant plus qu’il est permanent. Il peut prendre différentes formes : des menaces, des insultes sur les réseaux. Ou cela peut être un groupe de discussion créé spécifiquement autour d’un élève, où on va lui envoyer des photomontages qui ne le mettent pas en valeur… »

Tu peux être victime de cyberharcèlement sans être intégré dans une discussion. Par exemple, une classe crée un groupe de discussion mais un élève en est exclu. Si on s’y moque de lui en partageant des photomontages sans qu’il le sache, c’est du cyberharcèlement. « L’image de l’élève y est dégradée », ajoute Hugo Martinez.

QUE FAIRE SI ON A PARLÉ MAIS QU’IL N’Y A PAS EU D’ACTION ?

Dans ce cas, il vaut mieux aller voir un adulte hors du collège, par exemple un membre de ta famille. Et si tu n’oses pas parler, tu peux là aussi le faire par écrit ou vidéo ! Explique-lui que tu as parlé de ton harcèlement à un adulte du collège, mais qu’il n’y a pas eu de réaction. Cette personne de ta famille va ensuite te représenter au collège, et essayer de trouver une solution.

« Il y aura ensuite des procédures si la situation ne peut pas s’améliorer, explique Hugo Martinez. Mais normalement, aujourd’hui, la prise de conscience du harcèlement scolaire est plus générale, plus massive. Il y a donc des réactions et des mesures suite à une telle démarche. »

COMMENT TENIR FACE AU HARCÈLEMENT SCOLAIRE ?

« Ce qui va vous permettre de tenir face au harcèlement scolaire et de vous reconstruire, c’est une pratique artistique ou sportive, conseille le président de l’association HUGO !. Quelque chose qui vous anime et vous passionne, et qui va vous permettre de reprendre confiance en vous.  »

Il ne faut jamais perdre de vue tes objectifs, croire en tes rêves et te raccrocher à ce qui te passionne. Aucun harceleur ne pourra t’empêcher de continuer dans la voie que tu souhaites.

À lire :Comment lutter contre le cyber-harcèlement ?

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Adeline A.
Publié le 09 novembre 2023 ・ Mis à jour le 09 novembre 2023

Sur le même sujet

Vidéothèque - superTalks - Saison 2023/2024

27/02/2024 à 17:25

Vidéothèque : superTalks (saison 2023/2024)

Ton émission dédiée à l’orientation revient pour une 3ème saison ! Conseils, formations, métiers, écoles et bien plus, on discute de tout !

Tendances communication

20/02/2024 à 08:34

Création de contenu et audiovisuel : les nouvelles tendance de la communication #superTalks

Le secteur de la communication n’a pas fini de nous surprendre et doit sans cesse s’adapter aux nouvelles tendances ! On t’explique comment cela se traduit dans cet article, mais surtout dans notre épisode des superTalks dédié aux études en communication !

enquête harcèlement scolaire

12/02/2024 à 16:51

Harcèlement scolaire : le gouvernement publie des chiffres préoccupants

Le gouvernement a lancé en novembre dernier une grande enquête sur le harcèlement scolaire auprès des élèves de primaire, collégiens et lycéens. Les résultats, publiés aujourd’hui, révèlent que plus d’un élève par classe est harcelé.

Commentaires / Harcèlement scolaire : que faire si tu es harcelé au collège ?

 Commentaires 0