Rémunération de stage : quel est le montant de la gratification ?

Publié le 04 janvier 2024
 • Mis à jour le 05 janvier 2024
 • Marie-Lou Cauzit

A partir d’une certaine durée de stage, l’employeur est dans l’obligation de verser au stagiaire une compensation financière, appelée gratification minimum. A partir de quelle durée un stage est-il rémunéré ? Quel est le montant de la gratification de stage au 1er janvier 2024 ? Pour y voir plus clair, on fait le point sur la rémunération de stage dans cet article.

rémunération stage

Qui est concerné par la rémunération de stage ?

Tout d’abord, il faut savoir qu’en terme de rémunération de stage, il y a des lois bien précises à respecter. Celles qui s’appliquent ci-dessous concernent les stages conventionnés effectués par des étudiants ou élèves, dans le cadre d’une formation initiale ou en complément d’une formation professionnelle initiale :

  • en entreprise, 
  • une administration publique ou une collectivité territoriale,
  • un établissement de santé,
  • une association,
  • ou à tout autre organisme d’accueil

Les stages réalisés dans ce cadre mentionné ci-dessus doivent obligatoirement être encadrés par une convention de stage. Celle-ci précise les modalités (durée, rémunération, missions, etc). Le stagiaire, l’établissement de formation et l’organisme d’accueil en sont les co-signataires.

D’autres règles s’appliquent aux stagiaires de la formation professionnelle continue, que nous n’aborderont pas dans cet article.

Quelle est la durée d’un stage rémunéré ?

Selon le site officiel de l’administration publique, un stage doit obligatoirement être rémunéré si sa durée est supérieure :

  • soit à 2 mois consécutifs (soit l’équivalent de 44 jours à 7 heures par jour)
  • soit à partir de la 309e heure de stage même s’il est effectué de même de façon non continue

On parle dans ce deuxième cas de stage fractionné. Par exemple, au cours de la même année scolaire, tu effectues un premier stage conventionné de 4 semaines à temps plein en décembre. Tu effectues un peu plus tard un nouveau stage conventionné de 6 semaines à temps plein dans la même entreprise entre mars et avril de la même année scolaire. Tu auras effectué alors 10 semaines de stage au total. Ta structure d’accueil devra te rémunérer pour ces 2 mois et demi réalisés.

A noter que tu ne peux dépasser 6 mois de stage dans la même structure (soit 924h de présence) au cours d’une même année scolaire. C’est l’article L124-5 du code de l’éducation qui le précise.

En dehors des deux situations décrites ci-dessus, ta structure d’accueil n’a pas l’obligation de te verser une indemnité de stage. C’est donc à son bon vouloir.

Quel est le montant de rémunération de stage ?

Au 1er janvier 2024, le taux horaire légal minimum est passé de 4,05 € à 4,35€ par heure de présence effectiveCela correspond à 15% du plafond de la sécurité sociale. Ce montant minimum légal est notamment établi pour les organismes publics, qui ne peuvent pas verser de gratification plus importante.

Dans certains secteurs, le montant est fixé par convention collective ou accord professionnel. Il peut alors être supérieur au montant minimum légal. N’hésite pas à te renseigner. Note que, si l’entreprise t’accorde une gratification supérieure au minimum, celle-ci devra payer des charges sociales sur la différence entre ce qu’elle verse et l’indemnité légale fixée par décret.

Ta rémunération de stage est versée tous les mois. Mais deux options de versement sont possibles :

  • option 1 – Rémunération de stage selon les heures réellement effectuées : c’est à dire selon le nombre de jours et d’heures effectuées dans le mois.
  • option 2 – Rémunération de stage par lissage sur la durée totale d’heures à réaliser : cela permet au stagiaire de percevoir la même gratification tous les mois.

Exemple de rémunération de stage

Pour un stage de 3 mois à temps plein réalisé entre le 1er janvier et le 31 mars 2024. On prend ici la base de 7 heures de travail / jour ouvré x nombre de jours travaillés chaque mois = 455 heures.

Calcul de la gratification totale de stage = 455 heures travaillées x 4,35 € = 1 979,25 €

Option 1 – Montant mensuel de l’indemnité de stage par heures réellement effectuées :

Janvier 2023 = 22 jours travaillés x 7 heures = 154 heures –> 154 heures x 4,35 € = 669,9 €
Février 2023 = 20 jours travaillés x 7 heures = 140 heures –> 140 x 4,35 € = 609 €
Mars 2023 = 23 jours travaillés x 7 heures = 161 heures –> 161 x 4,35 € = 700,35 €

Option 2 – Montant mensuel de l’indemnité de stage lissé sur les 3 mois conventionnés :

455 heures = 1 979,25 € / 3 mois = 659,75€ par mois

La gratification est due pour chaque heure de présence du stagiaire dans l’organisme d’accueil, à compter du premier jour du premier mois du stage. Elle est versée mensuellement.

Ministère du travail

Les stages en voie professionnelle

Suite aux annonces de Carole Grandjean en fin d’année 2023 sur les mesures de la réforme de la voie professionnelle ; et comme le précise le site du ministère du Travail, à compter du 1er janvier 2024, les lycéens de la voie professionnelle bénéficieront de leurs premières gratifications de stage. En voici les montants selon les formations suivies :

  • 50 € par semaine en seconde et en première année de CAP ;
  • 75 € par semaine en première et en deuxième année de CAP ;
  • 100 € par semaine en terminale du baccalauréat professionnel.

Quels sont les autres droits d’un stagiaire ?

Même si tu n’es pas dans le cas de figure où tu peux percevoir une gratification, il est important que tu connaisses tes droits !

En effet, depuis le 1er septembre 2015, les stagiaires bénéficient du remboursement de la moitié des frais de transport. Tu peux aussi bénéficier, si la structure le propose, de l’accès au restaurant d’entreprise ou aux tickets restaurant.

Il faut savoir aussi que les stagiaires n’ont pas un statut de salarié. Ta rémunération de stage n’est donc pas un salaire, contrairement à certains abus de langage. Autrement dit, tu ne cotises pas pour la sécurité sociale ou les autres charges salariales. Tu restes affiliée à ton organisme de sécurité sociale. Tes indemnités de stage ne sont également pas imposables, si celles-ci ne dépassent pas 19 744 €.

De la même façon, comme tu n’es pas salarié de l’entreprise, tu ne participes pas à la journée de solidarité : le lundi de pentecôte n’est pas un jour travaillé par les stagiaires. 

Si tu as des questions ou besoin d’éclaircir un point concernant la rémunération de stage ou tout autre modalité concernant ton stage, n’hésite pas à te tourner vers ton service en charge des stages dans ton établissement. Il est important d’avoir les idées claires avant de signer ta convention.

Voir la rubrique :Tout savoir sur les stages

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Marie-Lou Cauzit
Publié le 04 janvier 2024 ・ Mis à jour le 05 janvier 2024

Sur le même sujet

Vidéothèque - superTalks - Saison 2023/2024

27/02/2024 à 17:25

Vidéothèque : superTalks (saison 2023/2024)

Ton émission dédiée à l’orientation revient pour une 3ème saison ! Conseils, formations, métiers, écoles et bien plus, on discute de tout !

Tendances communication

20/02/2024 à 08:34

Création de contenu et audiovisuel : les nouvelles tendance de la communication #superTalks

Le secteur de la communication n’a pas fini de nous surprendre et doit sans cesse s’adapter aux nouvelles tendances ! On t’explique comment cela se traduit dans cet article, mais surtout dans notre épisode des superTalks dédié aux études en communication !

24/01/2024 à 09:42

Une école de commerce post-bac en alternance #superTalks

Si tu es en terminale, ton orientation, c’est maintenant qu’il faut y penser ! Pour ce faire, on te propose un 360 sur les formations en école de commerce post-bac en alternance. De quoi allier théorie et pratique dès la sortie du lycée !

Commentaires / Rémunération de stage : quel est le montant de la gratification ?

 Commentaires 0