Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'UNEF, l'UNIL et la FCPE demandent une réform...

L'UNEF, l'UNIL et la FCPE demandent une réforme profonde sur le bac

Dans un communiqué commun, le principal syndicat lycéen, la première organisation étudiante et la première fédération de parents d’élèves demandent une refondation du bac, indispensable selon eux.

Publié le 28 Septembre 2012 à 17h35 | | 0 avis

L'UNEF, l'UNIL et la FCPE demandent une réforme profonde sur le bac

« On ne peut refonder l’école sans refonder le baccalauréat »

Actuellement, le gouvernement se concerte sur la refondation de l’Ecole. Or sans des réformes profondes du système éducatif tout entier cela ne servira à rien, selon l’UNEF (organisation étudiante), l’UNIL (syndicat lycéen) et la FCPE (fédération des parents d’élèves). Ses trois organisations dénoncent donc l’absence d’évolution envisagée pour le bac.

Face à la crise économique et sociale actuelle et face à la dévalorisation de ce diplôme, «  il est temps de refonder le baccalauréat », estiment-elles. Les auteurs de ce communiqué estiment que le bac, dans sa forme actuelle, est « loin de refléter le niveau réel de l’élève ». C’est pourquoi les trois organisations proposent un changement radical  de ce diplôme.


Répartition des épreuves et droit à l’erreur

Voilà les grandes réformes que proposent l’UNEF, l’UNIL et la FCPE :

  • Répartir les épreuves entre le milieu de la première et la terminale et à la fin de ces deux années. Cela afin de « ne plus évaluer quinze années de scolarité en quelques jours ».
  • Aménager des épreuves de rattrapage en cours de formation et plus seulement à la fin de la terminale. Ils voudraient également qu’un élève qui redouble ne repasse que les épreuves qu’il n’a pas validées l’année précédente.
  • Inclure la validation des compétences en effectuant plus de contrôles et d’oraux en cours de formation. Pour ce qui est des épreuves écrites, elles devraient plus tenir compte du regard critique de l’élève et cela dans le but de sortir « de cet examen uniquement scolaire, disciplinaire et à la notation élitiste ».

Souvent critiqué, le baccalauréat n’a encore jamais été repensé globalement. L’UNIL, l’UNEF et la FDPE espèrent un changement et souhaitent que le bac « reflète mieux le niveau des élèves dans toutes leurs dimensions ». 

 

Crédit photo: © Lulu Berlu - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis