Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les étudiants français jouent aux représenta...

Les étudiants français jouent aux représentants diplomatiques à l'ONU

Tous les ans est organisé un Model United Nations (MUN) qui invite des étudiants du monde entier et de tous univers à débattre et négocier durant quatre jours, pour mieux découvrir toutes les ficelles des règles de la diplomatie. Les étudiants ont alors la chance de se muer en représentants diplomatiques pour un voyage sans pareil.

Publié le 09 Avril 2015 à 15h05 | | 0 avis

Les étudiants français jouent aux représentants diplomatiques à l'ONU

Emeline et Mehdi, étudiants à l’ILERI (Institut libre d'étude des Relations Internationales) font partie de ces élèves chanceux, ils nous ont raconté le fonctionnement des MUN et leur préparation.

Model United Nations, une occasion unique pour les étudiants de découvrir les ficelles de l’ONU

Si les étudiants peuvent venir de tous horizons (écoles de commerce, d’ingénieurs, fac…), c’est une opportunité de rêve pour des jeunes qui étudient les relations internationales que de participer à un tel projet et la délégation de l'ILERI est reçue chaque année à la mission permanente de la France auprès de l'ONU. Pour Emeline ce projet est « l’aboutissement » de son travail à l’ILERI.

Mehdi, qui participe pour la troisième fois à ce MUN, nous a détaillé le déroulement du voyage et du projet une fois arrivés aux Etats-Unis.

Le déroulement du MUN pour les étudiants

Nous arrivons le samedi à New York et tout commence le dimanche avec une cérémonie d’ouverture. La simulation commence le soir même et se déroule sur quatre jours durant lesquels on sélectionne les sujets à traiter. Nous sommes 5000 participants, répartis en plusieurs comités et près de 200 binômes par comités pour pouvoir permettre à tout le monde d’entrer dans les débats et les négociations.

Pendant les débats nous devons produire une résolution par sujet. Pour en arriver à cette rédaction il faut d’abord négocier les termes, puis écrire un brouillon de la résolution et différents jets jusqu’à ce qu’elle soit validée et adoptée par tous les signataires.

Emeline nous a expliqué, quant à elle, les types de thématiques sur lesquels chaque binôme de l’école devra débattre dans les comités.

Les sujets de débats entre étudiants du MUN

Les sujets sont tout aussi variés que ceux abordés durant les assemblés de l’ONU. Par exemple, nous, nous avons dû nous préparer à discuter sur la jeunesse et les médias, l’héritage culturel, l’armement, l’environnement… Certains auront même l’opportunité de travailler comme au Conseil de Sécurité ! Mais nous avons pris soin de répartir les sujets selon les goûts et envie de chacun pour un meilleur résultat.

➲ La directrice de l'ILERI parle de son école

Une préparation intense mais des étudiants débordants d’enthousiasme pour ce projet

Alors que les étudiants ont dû se préparer à ce MUN pendant l’année scolaire, ils ont eu la chance de participer à deux autres plus restreints à Stockholm et Nancy pour s’entraîner aux débats et négociations mais aussi pour découvrir le principe même de ce projet hors normes. « Les MUN nous permettent de mettre en pratique nos acquis avec l’école, c’est un excellent complément de formation » ajoute Emeline.

Emeline et Mehdi abordent ce nouveau MUN avec un enthousiasme intact et une grande motivation. « Je suis partagée entre l’excitation et le stress mais j’ai envie de donner le meilleur de moi-même malgré l’appréhension de devoir m’exprimer devant tant de personnes ! » déclare Emeline. Pour Mehdi qui n’en est pas à son coup d’essai « Les MUN sont avant tout un rassemblement de gens sympas, un projet qui nous offre l’occasion de rencontrer des personnes du monde entier et de tisser des liens très forts. Je suis moins stressé comme je connais les ficelles du MUN mais je reste très excité à l’idée d’y participer ! ».

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site des model united nations.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis