Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Vers la fin des mutuelles étudiantes ?

Vers la fin des mutuelles étudiantes ?

Un projet de loi a été examiné hier au Sénat pour en finir avec les mutuelles étudiantes. Les enfants de plus de 18 ans seraient alors toujours affiliés sous le régime de leurs parents. Une réforme qui pourrait faire économiser plusieurs dizaines de millions d'euros à la caisse nationale d'assurance maladie.

19 Novembre 2014 à 14h52 | | 0 avis

Vers la fin des mutuelles étudiantes ?

Un rapport soutenu par plus de 80 sénateurs

La mutuelle étudiante pourrait bien disparaître, c’est ce que prévoit un projet de loi déposé le 17 juin au sénat. En effet des sénateurs des deux principaux partis politique, Catherine Procaccia pour l’UMP et Ronan Kerdraon pour le PS (aujourd’hui plus sénateur). Dans ce rapport 80 autres sénateurs issus de tout bord politique se sont associés à eux pour la création de ce compte-rendu accablant les mutuelles étudiantes. Ces dernières sont souvent la cible des critiques : mauvaise gestion, sa qualité de service ou encore des coûts élevés. Six mois après son élaboration, ce projet de loi a été examiné mardi 18 novembre.

La LMDE financièrement en danger

La LMDE, placée sous administration financière depuis juillet est actuellement dans une situation financière délicate. Les mutuelles étudiantes ont été dans les années 80 pour environ 150 00 étudiants alors qu’ils sont aujourd’hui 2.4 millions. Alors qu’un rapprochement avec la MGEN, était évoqué, cette dernière s’est finalement désengagée.

Un rattachement au régime des parents, pour une économie de 90 millions d'euros

La proposition de loi prévoit que les enfants de plus de 18 ans restent sous le régime de leurs parents, mais qu’il soit affilié personnellement pour des raisons de confidentialité. Ceci permettrait à la Caisse nationale d'assurance maladie de réaliser des économies importantes, car elle verse actuellement 54,77 euros par an et par jeune aux mutuelles à qui elle soustraite la gestion.  Un changement qui pourrait, d’après le journal  « Les Echos », l’économie réalisée pourrait être de 70 millions.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis