aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Une journée pour parler du don d'organes

Une journée pour parler du don d'organes

 

21 Juin 2010 à 09h36 | | 0 avis

Une journée pour parler du don d'organes

Mardi se tient la quinzième journée nationale du don d'organes. A cette occasion les bénévoles de France ADOT (Fédération des Association pour le don d'organes et de tissus humains) se mobilisent pour sensibiliser le plus grand nombre à ce sujet et notamment les étudiants, qui sont aussi concernés par cette problématique.

 


 

« Le don d'organes, il faut en parler! ». Voici le slogan de France ADOT pour mobiliser le plus grand nombre à l'occasion de la quinzième journée nationale du don d'organes. En effet, la question de greffes ou de don d'organes peut concerner n'importe qui. Notamment les étudiants. Et le don d'organes revêt une importance primordiale car il peut sauver des vies.

 

Ainsi, en 2009, 4 580 transplantations ont été réalisées quand 12 400 patients auraient eu besoin d'une greffe. De même pour le don de cellules, les donneurs se révèlent bien souvent le seul espoir pour des malades. En effet, 1.500 malades en France ont été traités par une greffe de moelle osseuse, dont 43% avec un donneur hors du cadre familial l'an passé.

Le don d'organes : un acte dont il faut parler avec son entourage


Et toi ta carte tu l'as? Le mini-film de France ADOT entend rappeler aux jeunes qu'ils peuvent se positionner sur la question de manière plus « officielle ». D'une part en informant son entourage sur ses positions mais aussi en demandant à l'association une carte de donneurs d'organes. Sans valeur légale, elle permet néanmoins de renseigner les secours en cas d'accident grave ou ses proches sur son choix.

 

Mais le seul moyen légal et officiel demeure l'inscription au Registre français pour se déclarer donneur d'organes. Pour télécharger la demande d'inscription sur le Registre pour les dons de moëlle : www.france-adot.org/don-organe/don-moelle-osseuse.html.

 

S.P

 

Crédits : franceadot

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis