Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un collégien suspendu pour avoir snifé des sm...

Un collégien suspendu pour avoir snifé des smarties

Des smarties... ? Oui on parle bien de bonbons mais ici ce ne sont pas des smarties multicolores au chocolat mais des pastilles de bonbons de couleurs pâles. Un collègien a été suspendu pour en avoir inhalé dans l'enceinte de son établissement scolaire.

25 Novembre 2014 à 14h43 | | 0 avis

Un collégien suspendu pour avoir snifé des smarties

Cette pratique peut provoquer l'apparition de vers dans le nez

Cette pratique n'a pas les mêmes effets que la drogue, mais elle peut provoquer une infection nasale. En effet, dans un courriel, Portsmouth middle school déclare que des « asticots peuvent émerger, se nourrissant du sucre et de la poussière coincée à l’intérieur du nez ». Les parents devraient donc s’assurer que leurs enfants ne se tournent pas à leur tour vers cette pratique étrange. Cependant, l’engouement de certains, qui disent que l’enfant qui commence à snifer des smarties serait plus apte à tester de réelles drogues n’a pas été prouvé.

Un enfant suspendu pendant 10 jours

C’est dans le collège Marshall Middle School qu’on remarque cette tendance chez les élèves. Ce n’est pas une nouveauté pour autant, de nombreux faits similaires avaient été relatés ces dix dernières années.

Des élèves ont été renvoyés après avoir été remarqué sur le campus en train de snifer des smarties écrasés. L'établissement exprime dans une lettre obtenue par KRQE news 13 qu’il classe les smarties au même titre que les drogues et explique que les élèves qui en possèdent peuvent être suspendus ou expulsés. Andrew Stonelake a 13 ans et est l’un des élèves de Marshall Middle School qui a été suspendu pendant 10 jours.

Kelly Cook, la mère d’Andrew Stonelake s’exprime sur le sujet « J’étais en état de choc. Je ne pouvais pas croire ce que j’entendais et je ne savais pas que quelqu’un pouvait faire une chose pareille avec un smartie ».

Sa mère explique ensuite que la version des faits de son fils est toute autre ! « Il a expliqué qu’il n’avait pas inhalé ou reniflé le smartie. Ils les ont écrasés et se sont soufflé la poudre les uns sur les autres ».

Elle déclare : « nous craignons que la suspension lui cause un retard scolaire et qu'il pourrait être décrit comme un consommateur de drogue dans son dossier scolaire »

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis