Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La phobie scolaire, qu'est-ce que c'est ?

La phobie scolaire, qu'est-ce que c'est ?

Longtemps restée un sujet tabou, la phobie scolaire commence enfin à être abordée dans les médias. Elle pourrait toucher beaucoup plus d’élèves qu’on ne le pense, majoritairement des collégiens. Qu’entend-on par « phobie scolaire » ? Quelles sont ses causes et y a-t-il des solutions ? Voici un petit éclairage.

Publié le 09 Octobre 2017 à 14h35 | | 1 avis

La phobie scolaire, qu'est-ce que c'est ?

La phobie scolaire, c’est l’incapacité de franchir la porte de son établissement. Souvent assimilé à l’absentéisme, ce problème psychologique a des causes qui peuvent être identifiées. Le sujet étant encore tabou, il est difficile de connaître le pourcentage exact de jeunes qui en sont victimes. Selon Marie-Rose Moro, chef de service de la Maison de Solenn interrogée par France Info, la phobie scolaire touche 3 à 5% des collégiens. D'après Le Figaro, elle toucherait 1 à 2% des élèves tous niveaux confondus. Au Japon, c’est bien pire, puisque 40% des élèves souffriraient de cette peur. Concrètement, comment se traduit-elle ?

 

Une peur due à la pression familiale ou au harcèlement

Les causes de la phobie scolaire sont « multifactorielles », d’après Marie-Rose Moro. Les premiers signes sont un comportement anxieux ou triste chez l'adolescent. Il aura alors tendance à somatiser le dimanche soir, angoissant à l’idée d’aller en cours le lendemain. La structure familiale et la pression qu’elle met à l’élève peut également être un facteur décisif. Et, bien sûr, le harcèlement peut être une cause logique de la phobie scolaire.

➜ À voir aussi : Solutions contre le Harcèlement Scolaire : que faire ?

Ce problème psychologique peut se manifester de façon très concrète. L’adolescent peut paraître agressif ou fortement angoissé face à la personne qui lui demande d’aller en cours. Chez les plus jeunes, cela peut se manifester par des cris ou des pleurs. Un élève victime de phobie scolaire peut aussi adorer apprendre des choses, mais refuser totalement de le faire à l’école ! Et, bien sûr, il évite son établissement : il se décide à y rentrer quand les cours sont finis, ou arrive à l’heure mais se fait admettre à l’infirmerie. Si l’on en croit le site Prat!que (qui a consacré plusieurs articles à la question), l’adolescent souffrant de phobie scolaire apparaît souvent comme timide ou peu sociable, isolé, très souvent en retard voire absent.

 

Comment lutter contre la phobie scolaire ?

Le problème ayant été récemment exposé au grand jour, les solutions sont encore peu connues. A l’échelle des professeurs et des parents, plusieurs sont possibles. La première consiste à retirer l’adolescent de son établissement et à lui faire consulter un psychothérapeute ou un psychologue. Il y a aussi la solution de la réorientation, dans le cas de la phobie scolaire chez les lycéens : changer de filière est parfois libérateur.

En revanche, ces solutions ne suffisent pas toujours. Si la phobie scolaire est grave, les jeunes qui en sont victimes peuvent aller jusqu’à l’hospitalisation (ce qui représente 3 à 4% des cas de phobie scolaire). L’association la Maison de Solenn a notamment mis en place des « soins-études ». Ainsi, les adolescents reçoivent des cours à l’intérieur de l’hôpital afin de se sentir en milieu protégé. Luc Mathis, président de l’association Phobie scolaire, prône également la création de classes à petits effectifs, qui permettraient aux élèves de ne pas se sentir sous pression.

➜ Voir le dossier : Retrouvez les conseils santé et psycho de digiSchool pour prendre soin de vous

Les avis sur cet article
Maborot

20 / 20

Bonjour , Certains matins avant d aller au collège j ai peur, j'angoisse et j ai pas envie d'aller en cours . Je ne sais pas si c est juste une peur comme les autres qui est passagère ou si j'ai vraiment peur d'entrer dans l établissement. Les années passé, j ai eu de gros problèmes d harcèlement et en changeant de niveau cette année je me suis dit que c étais terminé que je n allais plus avoir de problèmes mais le problème qui a donné naissance à mon harcèlement revient cette année (c est un de mes camarades de classe qui me l à dit). Depuis j ai peur que ça recommence J ai peur que ce problème remonte alors qu' il étais enterré . Je crois que j ai peur d aller en cours à cause de cette histoire sachant que celle ci ma beaucoup fait souffrir, donc je voulais savoir si j étais atteinte de cette peur .
Par

Maborot

- le 10 Octobre 13h58
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis