Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Nous sommes tous des mutants

Nous sommes tous des mutants

De nouvelles ondes cérébrales ont été détectées chez les utilisateurs de SMS. Nos interactions avec les nouvelles technologies numériques auraient ainsi le pouvoir de modifier profondément notre manière de penser.

19 Juillet 2016 à 11h39 | | 0 avis

Nous sommes tous des mutants

Alors qu’il n’existe pas encore de preuve suffisante pour attester que les ondes seraient source de cancers, la science avance et nous en apprend beaucoup sur nous-mêmes. Les consommateurs de livres papier et les utilisateurs de liseuses électroniques n’ont pas finis de s’affronter sur les avantages et les inconvénients de l’un et de l’autre.

 

Jusqu’à 20% de la population pourrait être concerné

Les chercheurs du Mayo Clinic College of Medicine et de l’université de Floride ont récemment publié un rapport surprenant qui révèle que les smartphones et autres écrans ont des effets à long terme sur le fonctionnement de notre cerveau. Cette étude a été menée auprès de près de cent trente personnes saines et atteintes d’épilepsie pendant plus d’un an. Parmi les volontaires sains, 16 à 20% des sujets ont manifestés des ondes cérébrales inédites.

➜ À voir aussi : La baisse de concentration chez les élèves en chiffres

 

Que sont ces ondes?

Ce nouveau phénomène a été identifié chez des utilisateurs de textos de tous les âges. Il se manifeste quand les usagers tapent un sms sur leur smartphone et peut durer jusqu’à dix secondes. Cette onde a ainsi été baptisée "rythme de textotage". Il s’agit d’un nouveau geste cognitif. Les chercheurs estiment que cette onde pourrait être le résultat de la combinaison de deux fonctions ou aptitudes cérébrales: la concentration et l’affectivité. La technique se mêlerait ainsi à l’émotion pour créer ce nouveau geste. Et il ne s’agit pas de la seule nouveauté engendrée par les nouvelles technologies…

➜ À voir aussi : Vacances: et si on se déconnectait?

 

Papier, écran: nous ne lisons pas de la même manière

Le magazine Science et vie rapporte qu’une étude menée par des chercheurs de l’université de Carnegie Mellon et du Darmouth College (États-Unis) sur 300 volontaires âgés de 20 à 24 ans a démontré que nous retenons plus de détails concrets à l’écran, et plus d’enjeux abstraits sur le papier. Cette étude aurait également révélé que nous analysons mieux les informations sur le papier. En effet, suite à la lecture de grilles d’évaluation de voitures, seuls 43% des lecteurs sur écran ont été capables d’identifier le modèle le plus performant, contre 66% des lecteurs sur papier.

➜ À voir aussi : A quoi reconnait-on vraiment l'Intelligence Artificielle?

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis