Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

LA MGEN quitte le navire, la LMDE coule

LA MGEN quitte le navire, la LMDE coule

La MGEN abandonne le navire de sauvetage de la première mutuelle étudiante LMDE. Que vont devenir les 920 000 affiliés si la LMDE sombre ?

22 Octobre 2014 à 18h14 | | 4 avis

LA MGEN quitte le navire, la LMDE coule

Les comptes de la LMDE ne sont pas au beau fixe depuis quelques années déjà. Sa situation ne s’améliore pas avec les critiques répétées du Sénat, de la Cour des comptes et les derniers constats dressés par l’association UFC-Que choisir.

Une opération de sauvetage en voie d'échouer

Alors que la LMDE a été placée sous administration provisoire dans le but de rétablir l’équilibre de ses finances depuis le mois de juillet, une solution semblait être toute trouvée pour éviter que la mutuelle ne s’enfonce davantage. En effet, il était envisagé de l’adosser à la Mutuelle Générale de l’Education (MGEN), malheureusement le président en personne vient d’annoncer son retrait de cette opération.

Il est prévu que le conseil d’administration de la MGEN se réunisse vendredi 24 octobre et décide de mettre un terme à sa participation au plan de sauvetage de la LMDE. Une annonce qui inquiète sans surprendre les quelques 920 000 affiliés.

Les étudiants sont nombreux à se plaindre du système de remboursement de cette mutuelle qui met beaucoup trop de temps à reverser l’argent et provoque ainsi les refus d’accès aux soins des jeunes les plus défavorisés.

La Fage accuse et monte au créneau

Pour la Fédération des associations générales étudiantes (Fage), il est dorénavant primordial et incontournable que les étudiants soient à présent rattachés au régime général de la sécurité sociale comme l’exprime le nouveau président, Alexandre Leroy, au Figaro : « Il suffit d’ouvrir le code de la sécurité sociale et d’enlever les articles qui délèguent la sécurité étudiante ».

Pour lui, le retrait de la MGEN, une mutuelle qui repose pourtant sur des bases très solides, est symbolique du risque représenté par la LMDE. Il compte donc bien faire entendre sa voix alors que le budget de la sécurité sociale est en ce moment étudié par l’Assemblé nationale.

Alexandre Leroy jette un dernier pavé dans la mare en évoquant les « attaches qu’ont certains membres, anciens comme actuels, du gouvernement avec les mutuelles étudiantes. Ce sont des pouponnières de certains partis politiques ». En effet, l’Unef, principal syndicat étudiant et proche du parti socialiste, tire une partie de ses revenues de la gestion de la mutuelle.

Alors, quel avenir pour la sécurité sociale étudiante ?

Les avis sur cet article
Kevin

20 / 20

Les rapports officiels (Sénat, Cour des comptes, UFC-Que choisir, ...) ont beau se succéder depuis des années pour tenter d’alarmer sur la nécessaire réforme des mutuelles étudiantes, rien ne se passe. Tous ces rapports vont dans le même sens : remboursements tardifs, frais de gestion exorbitants, cartes Vitale égarées, interlocuteurs injoignables, mutuelles structurellement déficitaires, dérives politiques, avantages financiers douteux … les mutuelles étudiantes fonctionnent mal. Un article à lire sur le sujet : Le scandale des mutuelles étudiantes http://www.lerougeetlenoir.org/les-opinantes/les-etranges-utilisations-des-frais-d-inscriptions-universitaires-ii-les-mutuelles-etudiantes
Par

Kevin

- le 04 Novembre 22h34
Kevin

20 / 20

C'est un scandale qui dure depuis des années et personne ne fait rien.... Les rapports officiels (Sénat, Cour des comptes, UFC-Que choisir, ...) ont beau se succéder depuis des années pour tenter d’alarmer sur la nécessaire réforme des mutuelles étudiantes, rien ne se passe. Tous ces rapports vont dans le même sens : remboursements tardifs, frais de gestion exorbitants, cartes Vitale égarées, interlocuteurs injoignables, mutuelles structurellement déficitaires, dérives politiques, avantages financiers douteux … les mutuelles étudiantes fonctionnent mal. Un article à lire sur le sujet : Le scandale des mutuelles étudiantes
Par

Kevin

- le 04 Novembre 22h33
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis