Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#RENTREE 2020 : tout savoir sur la rentrée au lycée (protocole sanitaire, calendrier, positionnement)

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Le siège TGV du futur, par l'école d'ostéopa...

Le siège TGV du futur, par l'école d'ostéopathie OSTEOBIO

A partir de cet été, des sièges ergonomiques élaborés par des chercheurs en ostéopathie seront installés dans 40 rames de train de la SNCF.

Publié le 12 Février 2016 à 15h31 | | 0 avis

Le siège TGV du futur, par l'école d'ostéopathie OSTEOBIO

Les écoles d’ostéopathie et d’ostéopathie biomécanique OSTEOBIO et COGITOBIO, partenaires de la SNCF pour des projets de R&D depuis 15 ans, se sont associées pour concevoir de nouveaux sièges ergonomiques.

S’adapter aux nouvelles postures des voyageurs

"Depuis les tous premiers TGV, en 1981, les morphotypes et la gestuelle des voyageurs ont beaucoup évolué", explique Philippe PERDRIEL, Chargé d’étude, Spécialiste sièges et matériaux à la SNCF. "Par exemple, les jeunes voyageurs fléchissent en permanence leur rachis pour utiliser leur Smartphone. On déplore un nombre significatif de lombalgies, de compressions au creux des genoux et de cervico-dorsalgies. Nous avons donc intégré au cahier des charges, des critères de confort postural, pour optimiser la conception des nouveaux sièges."

➜ À voir aussi : L'ostéopathie séduit de plus en plus les Français

40 rames de Première classe équipées

Il fallait donc améliorer le galbe des sièges en tenant compte du comportement des vertèbres, du bassin et des muscles du dos, mais aussi des nouvelles habitudes et postures des voyageurs. A travers de nombreux tests, les chercheurs ostéopathes d’OSTEBIO ont analysé le comportement de voyageurs et quantifié leur niveau d’inconfort, afin de leur proposer un siège ergonomique adapté.

D’ici cet été, ces nouveaux sièges seront installés dans 40 rames de train, pour l’instant uniquement en Première classe. Depuis 15 ans, OSTEOBIO participe à des études de R&D sur de nombreux projets liés à l’ergonomie pour de grands groupes comme ALSTOM, la SNCF, SEB, LVMH ou VEOLIA. L’école a ainsi son propre laboratoire de biomécanique et est engagée dans des partenariats avec quatre laboratoires d’anatomie, de neurosciences, d’imagerie médicale et d’orthopédie.