aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'impact considérable des allergies respiratoi...

L'impact considérable des allergies respiratoires sur la scolarité des jeunes

Une étude Ifop pour la Fondation Stallergenes a récemment révélé que les allergies respiratoires auraient un impact important sur la scolarité des enfants.

15 Décembre 2014 à 10h41 | | 0 avis

L'impact considérable des allergies respiratoires sur la scolarité des jeunes

Alors que les vacances de Noël se rapprochent à grands pas, les élèves vont pouvoir se reposer et en profiter pour se refaire une petite santé avant la rentrée de janvier. D’autant plus primordial si l’on en croit les résultats de cette étude qui montrent les impacts des allergies sur les jeunes et leurs études.

Les enfants sujets aux allergies respiratoires ont plus de difficultés à mener leur scolarité

Ce qu’il faut tout d’abord noter, c’est l’impressionnante proportion d’élèves souffrant d’allergies. En effet, 38% des parents d’élèves scolarisés de la maternelle au lycée déclarent avoir un enfant souffrant d’allergies. Parmi ces enfants, 28% développeraient une allergie respiratoire comme l’asthme, la rhinite ou une réaction aux acariens. Ces allergies ont des symptômes plutôt gênants dans le quotidien des enfants tels que des éternuements à répétition, le nez bouché, les yeux qui démangent et qui pleurent… Dans l’étude on apprend que 93% des personnes interrogées estiment que leur fatigue est liée à ces symptômes, 89% déclarent que ces allergies provoquent des incapacités à participer à certaines activités sportives et 89% manifestent des troubles du sommeil. Pour 79% des parents, les allergies seraient également à l’origine de difficultés de concentration pour leur enfant, ils sont également 74% à attester que l’absentéisme de leur enfant est lié aux allergies et 62% à proclamer des difficultés d’apprentissage.

Interrogé par le Journal International de Médecine, le docteur Nhân Pham-Thi, allergologue et pneumo-pédiatre à l’hôpital Necker de Paris, confirme les résultats de l’étude et détaille : « l’allergie fatigue les enfants ; l’inflammation chronique engendre des difficultés de sommeil. Il a été démontré que les allergiques au pollen de Graminées ont plus de risque d’échecs aux examens de printemps (Bac) que les autres ». Ainsi, ce sont 69% des parents d’élèves qui pensent que les allergies respiratoires ont un impact considérable sur la scolarité de leurs enfants.

La prévention, clé de voute d’une bonne santé des enfants

L’étude a également abordé les gestes de prévention des parents afin de réduire l’exposition des enfants aux allergènes. Ceux-ci déclarent à 84% bien aérer la chambre des enfants, ils sont également 69% à ne pas faire poser de moquette dans la maison, 62% à faire le ménage régulièrement, 52% à ne pas prendre d’oreillers ni de couettes en plumes, 32% à éviter les contacts avec les animaux comme les chats et les chiens et 30% à éviter certaines plantes ou arbres à l’intérieur des maisons ou dans les jardins.

La Fondation Stallergenes à l’origine de cette étude Ifop a vocation à améliorer la prise en charge des allergies dans notre pays. Pour la fondation, l’un des leviers fondamentaux du traitement des malades est l’éducation thérapeutique. Depuis novembre 2013, elle organise des sessions de formations des infirmiers et médecins scolaires afin d’améliorer leur repérage et le diagnostic des allergies mais aussi pour agir au mieux en cas de choc anaphylactique par exemple. Plus les allergies seront traitées et soignées dans les temps, mieux les jeunes pourront se concentrer sur leurs études !

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis