aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Harvard et l'université de Bourgogne développ...

Harvard et l'université de Bourgogne développent une nouvelle méthode pour les patients paraplégiques

En collaboration avec le laboratoire de recherche cardiovasculaire de Harvard, les chercheurs du Centre d’Expertise de la Performance (CEP) Gilles Cometti, rattaché à l’université de Bourgogne, ont développé une nouvelle méthode de prise en charge des patients paraplégiques selon une information de France 3 – Bourgogne.

20 Avril 2015 à 10h29 | | 0 avis

Harvard et l'université de Bourgogne développent une nouvelle méthode pour les patients paraplégiques

Programme d’entraînement sur rameur

Bonne nouvelle pour les personnes souffrant de lésions médullaires, de sclérose en plaques ou encore de neuropathies périphériques, Gaëlle Deley, chercheur au CEP Gilles Cometti et le Dr Taylor du laboratoire cardiovasculaire de Harvard ont mis au point un programme d’entraînement sur rameur et assisté par simulation électrique, selon une information de France3- Bourgogne.

Une méthode qui permettrait à ces patients de travailler de façon coordonnée les bras et les jambes. « Pour être efficaces, ces exercices doivent être réalisés à une intensité difficilement accessible aux personnes en fauteuil roulant qui connaissent, pour la plupart, une immobilisation complète au niveau de leurs membres inférieurs depuis plusieurs années. L’implication des muscles membres inférieurs dans l’exercice est donc indispensable. Pour cela, des électrodes permettent de contracter automatiquement les muscles quadriceps et ischios à l’aide de courants électriques de faible intensité », expliquent ces chercheurs dans un communiqué de presse.

Résultats positifs et encourageants après quelques mois de pratique

Les premiers résultats sont positifs, les premières personnes à avoir adopté ce programme d’entraînement font des progrès spectaculaires selon le site d’informations. En chiffre, les chercheurs relèvent une amélioration de 111% pour les capacités d’endurance, 136% pour la masse musculaire et 151% pour la force après seulement quelques mois de pratique.

De quoi, selon les chercheurs, redonner de l’espoir «  à toute personne en situation de handicap, désireuse de pratiquer une activité physique régulière, que ce soit dans une perspective de santé, de loisir ou de performance ».

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis