aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les français à l'épreuve des chiffres (tabac...

Les français à l'épreuve des chiffres (tabac, cannabis, alcool)

Les français font bien souvent figures de mauvais élèves en Europe où on leur reproche de trop fumer et de s’adonner à tous les excès possibles. Cette étude va permettre de mettre ces préjugés à l’épreuve des faits.

09 Juin 2015 à 16h16 | | 1 avis

Les français à l'épreuve des chiffres (tabac, cannabis, alcool)

Les principales conclusions de la dernière analyse du problème de la drogue en Europe réalisée par l’EMCDDA révèlent une persistance des tendances à long terme, mais aussi l’émergence de nouvelles évolutions dans les habitudes de consommation et les réponses apportées.

 L’analyse de cette année souligne l’importance des facteurs mondiaux sur l’offre de drogue ainsi que celle des débats politiques, alors que les modèles de consommation locaux et les réponses locales figurent au premier plan des nouvelles tendances.

La ligne de démarcation entre les segments de marché des «anciennes» et des nouvelles drogues est de plus en plus floue. Par ailleurs, les nouvelles drogues imitant de plus en plus les divers types de substances connues, les réponses à apporter les concernant peuvent refléter les réponses fondées sur des éléments probants apportées aux problèmes liés aux drogues connues.

Une consommation intense de cannabis

Le dernier rapport de l’Observatoire Européen des Drogues et Toxicomanie est très explicite là-dessus. Près de la moitié des 15-24 aurait déjà fumé un joint. Les français sont situés à un niveau bien plus supérieur que les autres pays européens. Les pays qui suivent sont le Danemark et la république tchèque

Par ailleurs, ce qu'on appelle la prévalence a augmenté de 10% en l'espace de quatre ans. La tendance est également "significative", d'après l'OEFDT, chez les 15-34 ans.De fait le cannabis constitue la drogue préférée des français.

La cigarette, le fléau des français

La réputation des français en matière de consommation de tabac est loin d’être usurpée en particulier chez les jeunes. En effet, la consommation de cigarettes chez les 15-24 ans a beaucoup plus augmentée en France qu'ailleurs. Plus de sept jeunes sur 10 disent avoir déjà testé la cigarette en France.

Et lorsqu'on regarde les données européennes, on se rend compte que les adolescentes françaises fument beaucoup plus que leurs voisines : 73,1 %, cinq points de plus que les Autrichiennes, deuxièmes du classement de l'OEFDT.

Avec l’alcool, les français cultivent la modération

Les jeunes Français arrivent deuxième du classement européen sur la prévalence de consommation d'alcool. 91% des jeunes Français reconnaissent avoir déjà bu un verre d'alcool contre 94% pour les Allemands de moins de 25 ans.

Mais le binge drinking, ou biture expresse, n'est pas plus développé en France qu'ailleurs. D'après la dernière enquête Espad de 2011 sur la consommation d'alcool chez les étudiants dans trente pays européens, entre 15 et 20% des jeunes Français reconnaissaient avoir été ivres au moins une fois sur une période d'un mois

Les étudiants français sont aussi moins nombreux que les Britanniques, les Danois ou encore les Autrichiens à dire avoir bu cinq verres ou plus lors d'une seule soirée sur les trente derniers jours.

Via France info.fr

Les avis sur cet article
Marie-Jeanne

20 / 20

Il parle d'assouplir les règles quant à la publicité sur l'alcool, ce qui est parfaitement irresponsable quand on voit la progression de la consommation d'alcool chez les jeunes qui est un véritable fléau. Mais le lobby des viticulteurs est extrêmement puissant en France. Par contre, la consommation de cannabis explose depuis des décennies chez les moins de 18 ans et on ne veut surtout pas assouplir la législation en légalisant la vente et la consommation de cette herbe. Pourtant, cela permettrait de contrôler l'âge des consommateurs. Ah oui, c'est vrai, j'oubliais ! Le lobby des petits dealers est beaucoup moins puissant ! :) http://www.smokeway.fr/57-vaporisateur
Par

Marie-Jeanne

- le 10 Juin 10h18
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis