Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Etudiants suicidaires : que faire?

Etudiants suicidaires : que faire?

 

02 Avril 2010 à 16h55 | | 0 avis

Etudiants suicidaires : que faire?

 

Chaque année, près de 40 000 jeunes tenteraient de se suicider selon l'Inserm. Vous même, connaissez une personne fragile, mal dans sa peau et mal dans sa vie. Le suicide, elle en parle à demi-mot, en plaisante presque. Mais vous craignez le passage à l'acte. Quelques clés pour briser le tabou du suicide chez les étudiants.

 

 

Etre réceptif

 

Si votre ami vous parle de suicide, inutile de lui faire la leçon. Vous en devez pas vous moquer de ses problèmes ni lui affirmer qu'il n'est pas le plus à plaindre. Ne jouez pas non plus la carte de la provocation en l'agressant : "eh bien vas-y, saute ! ". Il risque de se sentir dévalorisé et incompris. Comme si votre amitié n'existait pas puisque vous ne percevez pas son appel à l'aide.

 

Ecoutez-le, soyez attentif à ses problèmes. Rappelez-lui que vous êtes là et orientez-le vers des structures ou des spécialistes susceptibles de l'aider.

 

Informez ses proches

 

Si vous êtes dans la confidence que votre ami pense au suicide, parlez-en avec sa famille, ses proches. Faites-le sans qu'il le sache. de cette façon, son entourage sera plus vigilant sur d'éventuels signes avant-coureurs. Et vous, vous serez moins seul face à la détresse de votre ami.

 

Briser le tabou

 

Il ne faut pas faire comme si vous n'aviez rien vu, rien entendu. Si l'idée du suicide a été évoquée, ne faites pas l'autruche. Abordez le sujet sans détour.

 

De même, s'il a fait une TS (tentative de suicide), ne tournez pas la page. Ne faites pas comme si de rien n'était. Ce geste désespéré n'aura alors servi à rien car la TS est avant tout un appel au secours. un moyen de dire aux autres : "regardez-moi, j'ai besoin que l'on m'aide à vivre". Vous taire pourrait conduire à une récidive.

 

Un étudiant suicidaire a besoin d'être orienté vers une structure d'aide adaptée

 

Restez vigilant

 

Si vous êtes proche du jeune suicidaire, guettez les signes annonciateurs d'un possible passage à l'acte : repli sur soi ou excitation excessive, conduites à risques (alcool, drogue), tristesse, abandon de ses études, désintérêt pour tout... Vous pourrez alors en parler avec lui et peut-être éviter le pire.

 

Bien s'entourer

 

Soyons d'accord, vous pouvez aider votre ami mais vous devez aussi penser à vous. La peur qu'il passe à l'acte ne doit pas envahir votre vie toute entière.

 

Des structures d'écoute sont faites pour les jeunes souffrant de troubles suicidaires. C'est leur rôle de les accompagner dans le long processus de guérison qui mène à l'envie de vivre. Ne restez pas isolé à votre tour à cause de votre ami malade. Faites-vous soutenir par ses centres pour qu'il le prennent en charge.

 

Stéphanie Perrin

digiSchool a sélectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis