Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les étudiants français, champions du grignotage

Les étudiants français, champions du grignotage

Une récente étude menée par Herbalife dans onze pays européens a mis en lumière des pratiques alimentaires étonnantes chez les jeunes étudiants dans leur quotidien.

05 Janvier 2015 à 11h43 | | 0 avis

Les étudiants français, champions du grignotage

Les étudiants français se révèlent être les champions des mauvaises habitudes alimentaires avec des régimes mal équilibrés, un vrai manque d’activité physique

Les étudiants ont de mauvaises habitudes alimentaires qui nuisent à leur santé

Les étudiants français avouent à 28% grignoter entre les repas tout au long de la journée quand seulement 12% des non-étudiants admettent cette pratique. Cependant, les étudiants français sont largement devancés dans cette mauvaise habitude de grignotage par leurs homologues allemands qui sont 42% à grignoter entre les repas. Ce que les nutritionnistes désignent comme grignotage c’est l’absorption d’aliments par petites quantités fractionnées sans envie d’aliment spécifique.

Si les étudiants français ont cette mauvaise, ils sont en revanche 30% à prendre en considération la valeur nutritionnelle de leur repas avant de le prendre et 66% à respecter les recommandations des nutritionnistes de deux à trois repas par jour contrairement à un peu moins de la moitié des étudiants européens.

37% des étudiants estiment que leur budget très restreint ne permet de s’alimenter correctement et pourtant l’étude révèle que les étudiants ont un mode de vie relativement sain.

Le mode de vie des étudiants favorise la déstructuration des repas et les tentations sont constantes à tout moment de la journée. Mais le grignotage n’est pas une habitude car les aliments ingérés sont généralement gras et sucrés et pourraient donc favoriser l’apparition de surpoids et d’obésité.

Le snacking, l’arme anti-grignotage conseillée aux étudiants

Le Docteur Jacques Manic, expert dans les domaines de nutrition et du sport, préconise alors aux étudiants le  « snacking » qui peut s’intégrer dans le cadre d’une alimentation saine. Le snacking désigne ainsi tous les aliments qu’il est possible de consommer sans être à table, ou sans cuisson préalable. Il permet de lisser l’apport calorique recommandé sur une journée, tout en le fractionnant en plusieurs petits repas (3 repas légers et 2 en-cas), le tout pour exactement le même apport calorique. Résultat : une nette baisse de la sensation de faim au cours de la journée, et donc une baisse du grignotage et des envies sucrées en tout genre.

Pas si compliqué : glisser une banane, une pomme ou une barre protéinée dans son sac de cours !

Les types d’aliments à intégrer dans le snacking sain sont : les fruits ainsi que les légumes type carottes crues. Sources de protéines mais également de calcium et de vitamines, les produits laitiers sont également un compromis idéal car ils accélèrent la sensation de satiété et donnent de l’énergie pour tenir toute la matinée. Enfin, les en-cas du type barre aux protéines, soupe, fruits à coque tels que les noix, noisettes ou amandes sont aussi à privilégier.

Le snacking intelligent peut donc contribuer à un mode de vie sain, ainsi qu’une alimentation équilibrée et contrôlée.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis