Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un étudiant en médecine accro à la morphine ...

Un étudiant en médecine accro à la morphine dévalise un hôpital

C'est une information qui nous vient de Ouest-France : un étudiant en troisième année de médecine, a été interpellé hier à Rennes par les policiers de la sûreté départementale. Il aurait volé des médicaments et des produits stupéfiants.

07 Juin 2013 à 15h14 | | 0 avis

Un étudiant en médecine accro à la morphine dévalise un hôpital

Accro à la morphine il se servait à l'hôpital

Cela faisait quelques temps que la direction du CHR Pontchaillou de Rennes avait constaté des vols réguliers dans la pharmacie de l'hôpital. Une plainte avait même été déposée. Très vite, les enquêteurs repèrent un jeune homme en blouse blanche, aperçu sur les caméras de surveillance de l'hôpital, dans la pharmacie.

Un enquêteur racconte : "Il s’agit d’un étudiant en 3e année de médecine âgé de 22 ans."

Vers 16h hier, le suspect a été attrapé la main dans le sac, alors qu'il se servait en médicaments. Pas n'importe lesquels, puisqu'il s'agit de médicaments inscrits sur la liste des produits stupéfiants.

 En réalité le jeune homme est accro depuis longtemps à la morphine. Suite à un problème de santé, l'étudiant est contraint de prendre de la morphine. Mais lorsque son médecin cesse de lui faire une ordonnance, il ressent un manque et commence à se servir dans le pharmacie de l'hôpital...


 

Direction la psychiatrie

Suite à son arrestation, le jeune homme a fait un malaise dans la soirée. Les autorité médicales ont donc décidé de le faire hospitalisé dans la nuit au centre hospitalier Guillaume Régnier, spécialisé en psychiatrie.

Il répondra aux questions des enquêteurs une fois remis.

Crédits : © monsieurseb - Kesu - Fotolia

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis