Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Une étude montre que le fast food nuit à l'ap...

Une étude montre que le fast food nuit à l'apprentissage scolaire

Une étude américaine vient de montrer que les enfants qui mangeaient souvent de la nourriture de type "fast-food" progressaient moins rapidement à l'école.

30 Décembre 2014 à 15h00 | | 1 avis

Une étude montre que le fast food nuit à l'apprentissage scolaire

Aux Etats-Unis, c'est un combat  quotidien contre la malbouffe

La « malbouffe » est un sujet épineux, et surtout au pays de l’oncle Sam. La famille Obama, et particulièrement Michelle qui a fait de la lutte contre l’obésité son cheval de bataille, ont été au cœur des critiques ces derniers temps. La raison, est simple, le retrait des paquets de chips, des sodas non-light, des barres chocolatées des distributeurs automatiques. Pourtant, les américains, devraient peut-être remercier la Première dame des États-Unis, et surtout au vu de cette nouvelle étude.

Une étude montre les effets négatifs des burgers sur nos cerveaux

On savait les fast-foods mauvais, pour l’obésité, le cholestérol, la tension et autres problèmes de santé. Désormais on sait aussi qu’ils ont un impact sur nos qualités intellectuelles et plus précisément ils influenceraient négativement la réussite scolaire des étudiants. Cette étude a été menée en deux temps sur 8544 élèves américains en 5th grade, l’équivalent du CM2 en France. Elle a été réalisée par deux professeurs de sciences humaines, l’une à l’Université de l’Ohio et la seconde de l’Université de Austin, ils ont observés leurs habitudes alimentaires et leurs résultats scolaires en mathématiques, français, et dans les sciences.

Dans la première phase, les chercheuses ont étudié les habitudes alimentaires de ces élèves âgés de 10-11ans. Plus de 70 % des enfants interrogés avaient mangé du « fast-food » la semaine d’avant. Encore plus fou, 10% en avaient même consommé tous les jours. Seuls 29 % des élèves n’avaient pas mangé ce type de nourriture durant la semaine précédente.

Des progrès plus lents pour les mangeurs de fast-food

La seconde phase de cette étude, a été d’étudier leurs résultats scolaires à leur entrée en 4e (13-14 ans). Les résultats sont accablants : les progrès dans les matières suivies sont beaucoup plus faibles chez les élèves qui mangeaient de la nourriture de « fast-food » plusieurs fois par semaine. Ils sont inférieurs de 20 % chez les enfants en mangeant 4 à 6 fois par semaine. Les mathématiques sont le domaine le plus impacté par ce type d’alimentation.

La raison de ce phénomène serait à fouiller, selon les chercheuses, du côté de la pauvreté de ce genre de nourriture en nutriments, qui aurait des effets négatifs sur le développement cognitif. De plus une alimentation trop grasse ou trop sucrée à des effets néfastes sur la mémoire et les capacités d’apprentissage, comme l’ont déjà montré des précédentes études.

Dorénavant on évitera l’alliance burger-boulot pendant les semaines de révisions intensives pour préparer les partiels.

Les avis sur cet article
Coralie59

20 / 20

Etonnant , il faut avoir l'idée de faire une étude comme celle ci
Par

Coralie59

- le 12 Janvier 15h22
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis