Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Collégiens : bougez pour être moins déprimés

Collégiens : bougez pour être moins déprimés

Lors du congrès de l'American Psychological Assocation à Washington, DC, l'université de North Texas a présenté une nouvelle étude sur la dépression des jeunes. Les chercheurs ont trouvé une solution pour éviter de tomber dans une phase noire à l'adolescence : le sport.

11 Aout 2014 à 15h21 | | 0 avis

Collégiens : bougez pour être moins déprimés

Quand « crise d'ado » devient dépression

La période de l'adolescence est souvent marquée par la recherche d'une identité qui s'accompagne de doutes et d'angoisses. Au collège, les jugements commencent à se faire entendre dans les cours de récréation. Certains jeunes ayant une mauvaise estime d'eux-mêmes vivent très mal leurs premières années au collège et peuvent entrer dans une phase de dépression. Les conséquences peuvent alors être terribles : échec scolaire, alcoolisme, toxicomanie, tendances suicidaires. Une étude américaine aurait peut être trouvé une solution au problème.


Les élèves actifs sont moins déprimés

Le site sante.1001actus.com dévoile que l'étude de l'université de North Texas a été réalisée dans six écoles secondaires dans le nord du Texas auprès de 400 élèves en classe de 6ème (55% de filles). Les chercheurs ont suivi ces élèves jusqu'en classe de 4ème. Après avoir étudié les symptômes de la dépression, ils ont constaté que 28% des filles en 6ème et 29% des filles en 5ème ont présenté des symptômes de dépression. Les garçons, quant à eux, sont visiblement moins touchés par la dépression. Seulement 22% ont présentés des symptômes de dépression en 5ème et 19% en 4ème. Les chercheurs ont découvert que le manque d'activité physique jouait un rôle important dans le déclenchement de la dépression. Les élèves en bonne condition physique ont moins de risques d'être déprimés. Le professeur de North Texas suggère donc des programmes de sports spéciaux en dehors des cours d'éducation physique afin d'aider les adolescents plus sensibles aux risques de dépression psychologique. D'après lui, c'est un moyen de prévention contre cette maladie qui peut prendre des proportions alarmantes en vieillissant.  

Léa Bouillet

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis