aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

L'émission Alcootest fait boire de l'alcool po...

L'émission Alcootest fait boire de l'alcool pour sensibiliser contre ses effets

L’émission proposée par France 4 ce mardi soir intitulée « Alcootest » fait débat pour son principe audacieux de prévention sur les effets de l’alcool sur l’organisme.

07 Octobre 2014 à 17h16 | | 0 avis

L'émission Alcootest fait boire de l'alcool pour sensibiliser contre ses effets

La chaîne de service public dont la cible en soirée est plutôt les jeunes adultes, lance des programmes innovants  pour eux. Cette fois le concept est de faire consommer de l’alcool à des jeunes pour qu’ils puissent prendre conscience de ses effets.

Un concept audacieux et atypique de prévention

Forcément, le concept fait grand bruit et la polémique fait rage. Pour la directrice des programmes de France 4, Tiphaine de Raguenel, il s’agit d’un travail d’un genre nouveau sur des formes d’écriture différentes où l’immersion et l’expérience sont privilégiées.

Avec Alcootest, ce principe est bien appliqué puisque l’émission suit des jeunes lors d’une petite sortie en soirée. Pour constater plus aisément les effets, les jeunes sont divisés en deux groupes, l’un devra rester sobre, l’autre devra boire quelques verres d’alcool. Plusieurs petites expériences leur seront soumises comme s’affronter à un jeu d’échecs, dessiner de mémoire quelque chose,… A chaque épreuve c’est le groupe sobre qui l’emporte haut la main bien évidemment. Tiphaine de Raguenel a ainsi expliqué au journal 20minutes : « C’est un discours de sensibilisation avec une forme susceptible de parler aux jeunes. On n’est pas dans un débat entre experts. On apprend beaucoup de choses et on ne s’ennuie pas ».

L'émission se prémunit contre la polémique

Avec l’annonce de ce concept un peu détonnant, le programme s’était attiré les foudres de l’animateur Jean-Marc Morandini qui s’était indigné sur Europe 1 que l’on fournisse de l’alcool à volonté à des jeunes pour qu’ils se soulent.

Mais Alcootest évoque également des problématiques de société comme le binge drinking  avec l’exemple de la Neknomination qui a fait fureur sur Facebook en s’attachant à éviter toute moralisation. Une caution médicale est également apportée par l’addictologue Philippe Batel qui explique en quoi le fait d’absorber de l’alcool même en petites quantités peut s’avérer nuisible. L’émission prend également des précautions pour avertir les jeunes de ne pas reproduire les actions chez eux ou expliquer que les expériences sont produites sous la vigilance d’un staff médical mais aussi en rappelant le numéro de téléphone de Alcool Info services.

En pleine période de week-end et soirées d’intégration, cette émission pourrait bien soulever un vrai problème de santé publique et éviter que les jeunes n’aient trop de comportements à risques.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis