Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Coup de blues durant les études : booster son ...

Coup de blues durant les études : booster son moral

 

01 Avril 2010 à 16h16 | | 0 avis

Coup de blues durant les études : booster son moral

 

Stress, mauvais résultats, peur de l'avenir...les études représentent une période charnière souvent difficile à aborder. Et parfois la baisse de morale est telle que la dépression pointe le bout de son nez. Pour ne pas en arriver là, MediaEtudiant.fr livre trucs et astuces pour retrouver le moral dans ses études sans cachets.

 

1/ On se pose

 

La baisse de moral se manifeste souvent par la sensation d'être perdu. Comme si l'on avait plus de but dans la vie: je bosse comme un malade mais pourquoi? Ai-je vraiment envie de devenir médecin? Pour mieux repartir, vous devez vous prendre le temps de faire un bilan de votre état psychologique actuel et identifier les points qui causent votre coup de blues.

 

2/ On se fixe un but

 

Le temps du bilan passé, il faut aller de l'avant:"même si des fois j'ai envie de tout laisser tomber tant la pression est forte, je me dis qu'être cuisinier est ma vocation". Résultat : on se donne un but qu'on ne doit pas lâcher. Non seulement, ce qui vous mine retrouvera grâce à vos yeux mais vous aurez le sentiment de maîtriser votre avenir.

 

3/ On relativise

 

Ok, vos dernières notes n'ont pas été brillantes. Tant pis, de toute façon, vous ne pouvez plus repasser vos examens alors on efface tout et on recommence! Vous avez le pouvoir d'inverser la tendance et de rattraper deux-trois notes faiblardes. Vous ne devez jamais vous dire que tout est fichu.

Si vous n'êtes pas à l'aise dans votre orientation, finissez l'année en cours, vous apprendrez quand même des choses. Et ce sera une preuve de votre sérieux, un bon argument pour convaincre vos parents de vous laisser tenter une autre voie. Dans tous les cas, l'année n'aura pas été vaine et puis, la vie est aussi faite de choix et de changements.

 

La détente et le sommeil suffisent parfois à débloquer un coup de déprime passager

 

4/ On se détend

 

Souvent pris dans une spirale de travail et coup de blues, vous n'avez plus le temps de penser à vous, rien qu'à vous. Alors on respire et on se consacre une petite heure par jour à faire ce que l'on aime : World of Warcraft (qu'une heure, on a dit!), un petit footing sur le campus, boire un coup avec une amie... Et après, on se remet au boulot : la baisse du stress favorise la concentration.

 

5/ On en parle

 

Si vous sentez que vous avez la tête sous l'eau et que vous vous noyez, pas de panique! Des spécialistes sont là pour vous écouter et vous aider à vous recentrer sur vous-même et votre vie. Si le coup de déprime n'est que passager, parlez à votre meilleur pote! Vous vous sentirez soulagé et l'échange vous permettra de relativiser ce qui vous arrive.

 

6/ On se flatte

 

Vous êtes en pleine crise de je-suis-nul-et-je-n'arriverai-jamais-à-rien-dans-la-vie aiguë? Les deux mains posées devant vous devant votre miroir, vous vous regardez bien en face et répétez : "j'ai confiance en moi" ou "je vais y arriver". Cette mini thérapie d'auto-persuasion permet de se recentrer sur soi l'espace d'un instant et on se sent un peu moins nul...et ça fait du bien!

 

7/ On sort de sa réserve

 

Une enquête de l'Usem révèle que 60% des étudiants confrontés à des problèmes de mal-être se sont sentis seuls ou trop isolés à un moment donné. Alors, réunissez vos deux amis (ce n'est pas la quantité qui compte mais la qualité!) et sortez.

Allez voir un concert, boire une bière ou danser : vous pourriez bien faire de nouvelles rencontres...et vous échapper de votre sensation de solitude. Sinon, pas besoin de chercher bien loin, le BDE de votre établissement doit proposer des soirées ou des sorties, alors mêlez-vous à la foule!

 

8/ On dort

 

Dormir permet au système nerveux d'enregistrer toutes les informations ingurgitées dans la journée et de récupérer. Bien dormir rééquilibre votre nervosité et votre résistance au stress. Du coup, vous aurez moins envie de criser ou pleurer à la sortie d'un cours et de passer pour le nain Grincheux.

 

Stéphanie Perrin

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis