Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Contraception : Les pilules de 3ème générati...

Contraception : Les pilules de 3ème génération bientôt déremboursées

La pilule est le contraceptif le plus efficace actuellement : on lui donne près de 100% d'efficacité, si elle est prise sans oubli. Pourtant, cette performance est aujourd'hui remise en cause pour les pilules les plus récentes, dites de "troisième génération". A tel point que la ministre de la santé et des affaires sociales vient d'annoncer leur déremboursement à compter du 30 septembre 2013.

20 Septembre 2012 à 11h12 | | 0 avis

Contraception : Les pilules de 3ème génération bientôt déremboursées

Quelles différences entre les générations ?

Petit rappel : Les pilules contraceptives sont divisées en 3 générations. Les pilules de première génération, datant des années 70, sont les premières à être arrivées sur le marché. Souvent accusées de causer de nombreux effets secondaires (prise de poids, boutons...), elles ont peu à peu laissé leur place aux pilules de 2ème génération.

C'est le type le plus courant aujourd'hui. Elle contiennent les analogues de 2 hormones, qui sont l'oestradiol et la progestérone, ainsi que 30 à 40 microgrammes d'éthinyl-oestradiol et le progestatif lévonorgestrel. Ensuite, les pilules de 3ème génération ont fait leur apparition : elles ont la particularité de contenir moins d'éthinyl-oestradiol (20 à 30 microgrammes) et un progestatif différent : le gestodène,  le norgestimate ou le désogestrel.


"Un service médical rendu insuffisant"

La ministre de la santé et des affaires sociales Marisol Touraine vient d'annoncer qu'elle allait mettre fin au remboursement des pilules de 3ème génération à partir du 30 septembre 2013. Pour cause, la Commission de transparence de la Haute autorité de Santé (HAS) a rendu un avis défavorable : le service médical rendu (SMR) des pilules de 3ème génération serait insuffisant.

Jugées sur leur efficacité et leurs effets secondaires, il a notamment été relevé qu'elles présentaient un risque de complications thrombo-veineuses deux fois plus élevé que chez les femmes sous pilules de 2ème génération. Pas de panique toutefois, ce risque reste faible et ne concerne que 3 à 4 cas pour 10 000 utilisatrices. 

Les femmes qui prennent une pilule de 3ème génération ont le temps de choisir un autre mode de contraception si elles le souhaitent. Le déremboursement n'entrera pas en vigueur avant le 30 septembre 2013. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis