aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Cannabis : effet dévastateur sur le cerveau de...

Cannabis : effet dévastateur sur le cerveau des jeunes

Samedi 9 août a eu lieu la convention annuelle de l'American Psychological Association à Washington, DC. Diverses études ont été présentées sur les conséquences de la consommation de cannabis. Les jeunes seraient particulièrement sensibles aux effets du cannabis sur leur cerveau.

11 Aout 2014 à 11h35 | | 0 avis

Cannabis : effet dévastateur sur le cerveau des jeunes

Cannabis et dépendance

D'après le Journal De Quebec, ces études démontrent qu'il suffit d'une consommation de cannabis d'une fois par semaine pour causer des troubles neurocognitifs. Les risques sont particulièrement importants chez les jeunes qui considèrent de moins en moins la drogue comme une substance nocive du fait de l'assouplissement de la législation sur le continent américain. Pourtant, la marijuana reste dangereuse et a une influence sur le comportement du consommateur. D'après les psychologues, une dépendance au cannabis est aussi difficile à traiter qu'une dépendance à l'alcool.

 

Les effets sur le QI des jeunes

Plus les jeunes commencent à fumer tôt, plus les capacités intellectuelles baissent à l'âge adulte. L'adolescence est une phase très importante pour le développement du cerveau. Les fumeurs de cannabis montrent une capacité de mémoire et de concentration plus faible et un esprit moins vif que les non fumeurs. Ces effets sont irréversibles. Des études ont prouvé que le QI est censé être stable ou augmenter légèrement à mesure que l'on vieillit. Or, le QI des jeunes consommateurs de cannabis n'augmente pas et peut même régresser en grandissant. En revanche, les personnes qui commencent à consommer du cannabis à l'âge adulte ne souffrent pas d'un tel écart intellectuel avec les non-fumeurs.

 

Une législation de plus en plus souple aux États-Unis

La consommation de cannabis est bien plus élevée dans les régions américaines dans lesquelles la marijuana médicale a été légalisée. 23 des 50 États américains ont déjà assoupli leur législation pour la consommation de marijuana en l'autorisant à usage médical. Les États du Colorado et de Washington ont fait un plus grand pas en légalisant totalement le cannabis depuis le 1er janvier 2014. Les majeurs de plus de 21 ans ont ainsi la possibilité et le droit d’acheter légalement jusqu'à 28 grammes. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis