Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Un bilan santé gratuit et anonyme? C'est possi...

Un bilan santé gratuit et anonyme? C'est possible avec l'e-cabine

Face au chiffre alarmant d'étudiants refusant de consulter un médecin, la SMEREP a mis en place la cabine e-santé. Elle permet aux étudiants, et à leur famille et amis, de procéder gratuitement et anonymement à tous les tests de santé.

27 Janvier 2016 à 17h10 | | 0 avis

Un bilan santé gratuit et anonyme? C'est possible avec l'e-cabine

La SMEREP, organisme de sécurité sociale et mutuelle étudiante, lance son nouveau service de prévention santé. En mettant en place une cabine e-santé, elle permet aux étudiants, et à leur famille et amis, de procéder en 10 minutes à leur bilan santé. Gratuit et anonyme, ce dispositif est proposé dans les locaux de la SMEREP, au 54 Bd Saint-Michel, 75006 Paris.

➜ Voir aussi : Tout savoir sur la SMEREP

Réaliser son bilan santé en 10 minutes

En toute autonomie, vous pouvez réaliser de manière anonyme un bilan complet de santé. Entrez dans la cabine, installez-vous dans le fauteuil et le check-up commence. Tension artérielle, fréquence cardiaque, saturométrie, poids, taille, IMC et température : toute une batterie de tests en seulement quelques minutes. Si vous désirez aller plus loin, vous pouvez également effectuer des bilans visuels et auditifs (compter 30 minutes pour l’ajout de ces tests). Sachez qu’un conseiller est présent pour répondre à vos questions.

Les étudiants ne vont plus chez le médecin

Ce sont plus de 80% des étudiants et lycéens qui déclarent ne pas aller systématiquement chez le médecin en cas de maladie. Si la majorité revendique l’auto-médication, 17% des étudiants et 5% des lycéens déclarent les consultations médicales trop élevées en terme de prix.

➜ Voir aussi : L'enquête de la SMEREP révèle des chiffres alarmants

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis