Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Alcool au volant : tolérance zéro pour les 18...

Alcool au volant : tolérance zéro pour les 18-24 ans

Comme chaque année, à la fin du mois de décembre, le thème de la sécurité routière redevient le sujet dont tout le monde parle. Cette fois-ci, ce sont les 18-24 ans qui sont visés avec le principe de tolérance zéro pour l'alcool au volant.

26 Décembre 2012 à 15h25 | | 2 avis

Alcool au volant : tolérance zéro pour les 18-24 ans

Zéro alcool au volant

Le délégué Interministériel à la Sécurité Routière, Frédéric Péchenard va proposer une interdiction totale de l’alcool au volant pour les jeunes entre 18 et 24 ans. Cette proposition sera étudiée au sein du Conseil National de la Sécurité Routière (CNSR). Le constat de Frédéric Péchenard est simple : les jeunes sont les plus touchés par la mortalité routière (25% des tués) et l’alcool intervient dans 40% des accidents mortels.

Cette mesure suscite déjà la polémique.

Une proposition critiquée

Certes, cette loi aura l’avantage de faire que les 18-24 ans ne se poseront plus la question de la quantité qu’ils peuvent boire ou non, puisqu’ils ne pourront plus boire d'alcool du tout. Elle est néanmoins vivement critiquée et notamment par la Ligue contre la violence routière qui ne souhaite pas voir l'introduction de nouvelles règles lorsque les anciennes lois ne sont pas encore respectées. L’association 40 millions de consommateurs, quant à elle, prône le maintien du seuil de 0,5 g/l qui est une « tolérance ».

L’association propose des mesures moins répressives comme, par exemple, la mise en place d’un principe simple : « lorsque les jeunes vont en discothèques, ils laissent leurs clés de voiture au vestiaire et les récupèreraient ensuite contre le résultat négatif d’un éthylotest avant de reprendre leur véhicule ». Quoi qu'il en soit, le débat est lancé.

 

Crédit photo: © stockcreations 

Les avis sur cet article
vigane

20 / 20

Tu n'as pas tort... Je ne pense toutefois pas que cette loi ne passera pas mais que c'est plutôt un "coup" que fait ce député parce que c'est de saison... Et bien joué pour le "anticonstitutionnellement" !
Par

vigane

- le 28 Décembre 09h29
Binôme

20 / 20

"La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion." Source : http://www.assemblee-nationale.fr/connaissance/constitution.asp Cette proposition de loi établit une discrimination en se basant sur l'âge des citoyens. Pour moi, elle ne respecte pas la Constitution Française, qui garantit clairement l'égalité entre TOUS les citoyens. Je trouve quand même dommage de la part d'un député de soutenir une loi proposée anticonstitutionnellement (ça fait longtemps que j'essayais de le caser ce mot là).
Par

Binôme

- le 27 Décembre 12h27
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis