aide les jeunes à réussir leurs examens et leur orientation

 

Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

47,8% des ados ont déjà fumé un joint

47,8% des ados ont déjà fumé un joint

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) vient de publier les résultats de son enquête Escapad et révèle que la consommation de cannabis chez les jeunes de 17 ans est en nette augmentation.

21 Avril 2015 à 11h47 | | 0 avis

47,8% des ados ont déjà fumé un joint

Alors que durant les dix dernières années la consommation de cette drogue semblait avoir amorcé une baisse significative chez les adolescents, on apprend que les questionnaires remplis par 22 000 jeunes au cours des journées Défense et citoyenneté révèle que les jeunes sont de plus en plus consommateurs de cannabis mais aussi d’alcool et de tabac.

Les ados de plus en plus consommateurs de cannabis

47,8% des jeunes de 17 ans ont déjà essayé au moins une fois de fumer un joint alors qu’ils étaient 41,5% il y a trois ans mais ils restent tout de même moins nombreux qu’en 2003 où ils étaient 5,3% à s’être laissés tenter.

Les garçons restent toujours plus nombreux à avoir goûté à cette drogue (49,8%), les filles sont 45,8%. Des chiffres en très nette hausse depuis trois ans. Mais ce n’est pas tant le fait d’avoir testé cette substance illicite qui alarme, mais bien le taux de consommateurs. On apprend ainsi dans l’enquête de l’OFDT que les ados sont 38,2% à avoir fumé un joint au moins une fois dans l’année, 25,5% dans le mois, 9,2% au moins dix fois par mois. Des usages qui sont tous en hausse.

Consommateurs de cannabis, évolution

Les comportements dits à risques ou voire de dépendance ont augmenté significativement puisque les ados à montrer des signes de ce genre sont 8% cette année contre 5,3% en 2011. Une addiction qui inquiète d’autant plus que l’on sait à présent les effets nocifs de cette drogue sur la mémoire et l’apprentissage et ses conséquences de troubles psychiatriques.

Le shit serait pour les jeunes un bon moyen de trouver un sommeil souvent perturbé, ou comme anxiolytique quand d’autres le consomment pour un usage purement récréatif. De plus, pour 50% des lycéens il est très facile de se procurer du cannabis à moindre frais : pour une dizaine d’euros un ado peut acheter de quoi se rouler un joint sans problème.

Le gouvernement tente donc d’accentuer la prévention auprès des jeunes en proposant notamment des consultations gratuites où ils peuvent se rendre et en savoir plus sur leur consommation. « Faire la morale aux jeunes, ça ne marche pas, estime Danièle Jourdain Ménninger, la présidente de la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca). Il faut que les parents et les médias déconstruisent l’image du cannabis et débanalisent son usage. »


digiSchool a sélectionné pour vous
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis