Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#RENTREE 2020 : tout savoir sur la rentrée au lycée (protocole sanitaire, calendrier, positionnement)

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Qu'est ce que le DAEU ?

Qu'est ce que le DAEU ?

Si tu souhaites aller à l’université ou passer certains concours mais que tu n’as pas obtenu le baccalauréat, une solution alternative existe : le DAEU, Diplôme d’Accès à l’Enseignement Universitaire. Peu connu et soumis à quelques conditions, le DAEU est une vraie opportunité pour se relancer dans les études ou booster son employabilité. On t’explique.

Publié le 24 Juin 2020 à 13h17 | | 0 avis

Qu'est ce que le DAEU ?

Le DAEU, un diplôme de niveau équivalent au bac

Le DAEU est un diplôme national de niveau IV, niveau équivalent au baccalauréat, délivré par le président de l'université de rattachement. En effet, la formation pour préparer un Diplôme d’Accès à l’Enseignement Universitaire est suivie à l’université et relève de la formation continue. L’obtention de ce diplôme te permet donc de poursuivre des études supérieures (Licence, BTS, DUT, Bachelor), de passer certains concours nécessitant le baccalauréat, ou même de postuler à des emplois qui requièrent le bac.

Selon l’arrêté fixant les conditions d’inscription au DAEU, les candidats doivent avoir interrompu leurs études initiales depuis deux ans au moins et :

  • avoir vingt ans au moins au 1er octobre de l'année de délivrance du diplôme et justifier à cette même date de deux années d'activité professionnelle, à temps plein ou à temps partiel, ayant donné lieu à cotisation à la sécurité sociale;
  • ou avoir vingt-quatre ans au moins au 1er octobre de l'année de délivrance du diplôme.

➜ À voir aussi : Les diplômes qui ne nécessitent pas le Bac

 

DAEU : quels sont les cours enseignés ?

Concrètement, il existe deux types de parcours pour un DAEU : le DAEU A et le DAEU B. Ces deux parcours sont très différents et n’offrent pas les mêmes poursuites d’études.

Le DAEU A

Le DAEU A propose un enseignement à dominante littéraire. Il est conseillé pour poursuivre ses études dans les domaines de l’art, des lettres, des langues ou encore du droit. Deux cours sont obligatoires : le français et les langues vivantes.

Les cours optionnels varient selon les universités mais certains sont obligatoirement disponibles, tels que l’Histoire contemporaine, la géographie et les maths.

Le DAEU B

Le DAEU B, quant à lui, est composé de cours dits “scientifiques”. Il faut opter pour ce parcours si tu souhaites t’orienter vers des études dans les domaines de la science, de la technologie ou de la santé.

Les deux cours obligatoires de ce parcours sont le français et les maths. Comme pour le DAEU A, plusieurs cours optionnels sont disponibles, dont certains sont obligatoirement présents dans les choix : la physique-chimie et la SVT.

Que ce soit pour le DAEU A ou le DAEU B, il faut choisir deux cours optionnels. Certaines options appelées “complémentaires” permettent au candidat de se diriger vers une branche d’études précise via des cours professionnalisants. Ces options ne sont toutefois pas disponibles dans tous les établissements. Il est conseillé de bien se renseigner sur les grilles de cours de chaque université pour voir les options complémentaires disponibles.

 

Les modalités d'examen

Le DAEU peut être délivré de deux manières :

- par un examen final, lors duquel il faut obtenir au moins 10/20 à l’ensemble des quatre épreuves (français et culture générale, langue vivante, deux matières optionnelles). Les épreuves sont toutes passées lors de la même session
- en « modules complémentaires », c’est à dire que chaque matière est évaluée de manière indépendante.

La validation de chaque module se fait par contrôle continu et/ou examen terminal. Chaque université organise ses sessions d’évaluation.

La note finale est alors la moyenne des notes de l’année dans chaque matière et celle obtenue à l’examen final. Les modules pour lesquels le candidat n’aurait pas obtenu une moyenne d’au moins 10/20 peuvent être repassés les années suivantes, dans une limite de 4 ans après la première inscription. « Vous disposez au maximum de 4 inscriptions universitaires pour valider le DAEU » précise le site www.daeu.fr

➜ À voir aussi : Que faire en cas d'échec au baccalauréat ?

 

Les spécificités du DAEU

Le DAEU et le bac ne s’adressent pas aux mêmes profils. Comme indiqué en début d’article, le DAEU est fait pour ceux qui sont en phase de reprise d’études après au moins deux ans d’interruption de formation au lycée. Il n’est donc pas possible pour un lycéen de passer un DAEU l’année après un échec au bac.

A la différence du bac, qui est un examen gratuit, le DAEU est une formation payante à la charge du candidat, pouvant aller jusqu’à 1 000€. Relevant de la formation continue, une prise en charge par le CPF (compte personnel de formation) est possible pour les candidats salariés. Certaines Régions peuvent aussi apporter une aide au financement pour les candidats en recherche d’emploi.

Même si elle est suivie à l’université, la formation délivrant un DAEU ne permet pas d’obtenir le statut d’étudiant. Elle n’ouvre pas non plus de droits à des bourses étudiantes ni à d’autres droits spécifiques aux autres étudiants.

Le DAEU est une des meilleures alternatives pour ceux qui n’ont pas eu le bac souhaitant s'engager dans des études supérieures. Les modalités d’inscription sont simples, le cursus ne dure qu’une année et l’offre de poursuite d’études est conséquente. De plus, pour ceux qui veulent se préparer au mieux à leur année de DAEU, il est possible de participer à des cours de remise à niveau en amont de l’inscription à la formation.

➜ À voir aussi : Préparez le DAEU avec le CNED !