Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le parcours de soins: qu'est-ce que c'est ?

Le parcours de soins: qu'est-ce que c'est ?

Qu'est-ce que le parcours de soins et pourquoi faut-il le respecter ? digiSchool media répond pour vous à ces questions.

Publié le 07 Octobre 2016 à 11h47 | | 0 avis

Le parcours de soins: qu'est-ce que c'est ?

Le parcours de soins coordonnés

Il impose à chaque assuré de plus de 16 ans de désigner un médecin traitant de son choix. C'est lui qui va gérer votre dossier médical et vous orienter ensuite vers tel ou tel spécialiste selon les cas. Notez également que depuis peu, les médecins généralistes peuvent pratiquer le tiers payant, c'est-à-dire dispenser leurs patients de régler le montant de la consultation. Cette pratique reste néanmoins soumise à des conditions. Si votre médecin a connaissance de vos difficultés financières, il est en mesure d'appliquer le tiers payant, d'où l'importance de passer par votre médecin de famille.

Certains médecins spécialistes en revanche sont accessibles sans passer par le médecin traitant, comme les ophtalmologues, les gynécologues, les odontologues et les psychiatres. Vous pouvez aussi passer par la case médecin traitant si vous avez une dispense permanente d'autorisation en cas d'affection longue durée.

Si vous souhaitez changer de médecin, à cause d'un déménagement ou autre, il vous suffit d'imprimer un formulaire sur ameli.fr, de le faire remplir par le médecin de votre choix et de l'envoyer à votre Caisse d'Assurance.

➜ À voir aussi : 5 bonnes raisons de faire confiance à une mutuelle étudiante

 

Médecin conventionné : secteur 1 ou 2 ?

Les conventions règlementent les tarifs pratiqués par les médecins.

Secteur 1 : c'est un médecin qui adhère à une convention médicale, passée au niveau national, entre la Caisse nationale d'assurance maladie et des représentants syndicaux. Il s'engage ainsi à pratiquer des tarifs peu élevés. En contrepartie, la Caisse nationale d'assurance maladie lui offre des avantages comme :

  • la prise en charge partielle de sa formation professionnelle
  • la prise en charge partielle de sa retraite

Secteur 2 : ce médecin peut choisir ses honoraires et pratiquer des "dépassements d'honoraires". Il doit cependant établir sa note avec "tact et mesure". Dans tous les cas les dépassements d'honoraires ne sont pas pris en charge par la sécu même s'ils peuvent être remboursés par une complémentaire santé.

Afin que les patients ne soient pas surpris au moment de payer, le médecin est tenu d'afficher le montant de ses honoraires et le secteur de convention auquel il appartient.

 

 

Pourquoi passer par le parcours de soins?

Vous n'allez pas finir en prison parce que vous n'êtes pas passé par le parcours de soins. C'est cependant vivement recommandé si vous voulez être mieux remboursé. En effet, si vous n'avez pas de médecin traitant ou que vous consultez des spécialistes sans être passé par lui, vous ne serez pas aussi bien remboursé. En dehors du parcours de soins, le montant de vos remboursements par le régime obligatoire sera de 30% du Tarif de Convention (au lieu de 70%). Cela signifie que la sécu vous rembourse 30% du montant d'une consultation au lieu de 70%.

Par exemple, si vous allez chez votre médecin traitant et que celui-ci est conventionné, vous payez 25 euros*. Sur ces 25 euros, la sécu vous rembourse 16,50 euros et votre mutuelle (ou complémentaire) vous rembouse 7,50 euros (il reste 1 euro de participation forfaitaire non remboursable). En revanche, si le médecin chez qui vous avez pris rendez-vous n'est pas votre médecin traitant, sur les 25 euros de consultation, la mutuelle vous remboursera toujours 7,50 euros, mais la sécu ne vous remboursera plus que 6.50 euros.

➜ Voir le dossier : Tout savoir sur l'assurance santé étudiante