Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Etat des lieux : réussir son emménagement

Etat des lieux : réussir son emménagement

Publié le 17 Septembre 2012 à 12h26 | | 0 avis

Etat des lieux : réussir son emménagement

L'état des lieux est une étape cruciale de l'emménagement et de la signature du bail. Il est important de le réaliser avec soin, tant lors de votre entrée que lors de votre sortie du logement. 

Media Etudiant vous indique tout ce qu’il faut savoir sur l’état des lieux.

L'état des lieux : comment ça marche ?

On effectue deux états des lieux : l’un à l’arrivée du locataire, l’autre au départ du locataire, après résiliation du contrat de location. Il permet au propriétaire de faire le point sur l'état du logement à votre entrée et à votre sortie.

C’est sur la base du document établi durant l'état des lieux que le propriétaire peut justifier une retenue sur la caution. Dans tous les cas, exigez un état des lieux : c’est la meilleure manière d’assurer vos droits.

Il doit être daté et signé par le propriétaire (ou son représentant) et le locataire. Chaque partie doit conserver un exemplaire de l'état des lieux et du bail.


L'état des lieux : les erreurs à éviter

Le scénario est classique : après des semaines de recherches d'appartement, vous trouvez enfin l’appartement des vos rêves. Vous le visitez, vous faites toutes les démarches administratives, le propriétaire vous accepte !

Dans la foulée, euphorique, vous négligez l’état des lieux, « une formalité ». Le propriétaire a l’air sympathique, il ne devrait pas s’inquiéter de quelques détails à la sortie…

Malheureusement, négliger l’état des lieux (entrant ou sortant) c’est s’exposer à une sévère désillusion lorsque l’on quitte son logement. En effet, même ce qui peut vous sembler être un détail peut se répercuter sur la caution.


L’état des lieux entrant : ne pas se laisser influencer

L'errreur est donc de ne pas vouloir signaler les défauts de l'appartement, par timidité, par politesse… Les propriétaires ont naturellement tendance à croire que leur logement est impeccable à votre entrée.

N’oubliez pas que l’état des lieux ne doit pas refléter uniquement l’opinion du propriétaire, mais aussi la vôtre. Evitez les termes trop généraux. Au contraire, la description doit être précise, et se faire pièce par pièce. Même ce qui vous semble être des détails doit être noté. 

Si c’est un état des lieux « type », avec des cases, exigez des commentaires écrits si besoin.

Quelques exemples :

  • "Salon : tapisserie à l’état neuf, sauf quelques traces de cadres et de meubles" ;
  • "Salle de bains : carrelage en bon état, mais qui comporte deux carreaux fêlés" ;
  • Pensez à regarder l’état des plafonds, portes, moquettes, parquets, meubles présents à votre installation, serrures, sanitaires, prises électriques, radiateurs, etc ;

Durant l'état des lieux, retenez l’idée qu’on ne juge pas un logement en bon ou mauvais état mais qu’on en fait une "photographie" avant et après pour pouvoir comparer.

Une bonne solution est d'ailleurs de prendre des photos de l'appartement en complément, avec la date de la prise de vue si votre appareil dispose de cette option.


L'état des lieux sortant : ce qui peut être imputé au locataire

En principe, le vieillissement du logement (peinture jaunie, sol usé...), c'est-à-dire les dégradations liées au temps, ne vous est pas imputable. Si vous devez restituer le logement dans l’état où vous l’avez trouvé, vous ne devez pas le mettre à neuf.

Exemple : il est normal que les moquettes et tapisseries s’usent au fil du temps. En revanche une moquette présentant des traces de brûlures de cigarette ou des pans de tapisserie arrachés peuvent vous être imputés.

Si des dégradations sont constatées entre les deux états des lieux, le propriétaire peut retenir une somme sur votre caution qu’il doit justifier, par un devis par exemple, mais pas nécessairement par une facture. Si les dégradations représentent une somme supérieure à la caution, il peut vous demander une somme complémentaire.


En cas de litige sur l'état des lieux 

Il peut arriver qu'il y ait litige lors de la rédaction de l'état des lieux. Si telle est votre situation, 2 solutions s'offrent à vous. 

  • Si le propriétaire où le locataire refuse de signer l’état des lieux à l’amiable, il est possible d’appeler un huissier qui dressera lui-même l’état des lieux.
  • Pendant ou à la fin de la location, en cas de litige portant sur l’état des lieux, il est possible pour le propriétaire ou le locataire de saisir la commission départementale de conciliation (qui siège généralement à la préfecture ou à la DDE) par lettre recommandée avec avis de réception. Cette commission réunit les parties pour essayer de trouver un accord.


Tout savoir sur le Logement Etudiant !

Louer un meubléPrendre un logement meublé Quels avantages quand on loue un meublé ?

Trouver un logementMa recherche de logement Lisez le témoignage de Marie.

Comment trouver un colocataire ?Comment trouver un coloc' L'étape la plus difficile.

Les scammeurs : les arnaques Attention aux arnaques !
En savoir plus sur les spammeurs.

Assurer son logement étudiantAssurance logement étudiant Bien choisir son assurance.

Comment s'organiser les premiers jours de la vie étudiante ?Les premiers jours
Comment s'organiser ?

Comment résilier son bail ?Résilier le bail
Comment résilier son bail ?

Lettre de préavis pour quitter son logementLettre de préavis
Un modèle de lettre.

Budget logement : comment le calculer ?Calculer le budget logement Nos conseils pour ne pas se reunier.

Les charges du logement étudiantCharges du logement
Combien ça coûte un logement ?

Calcul APLLe calcul APL
Comment faire le calcul de l'APL

Locapass: tout savoirL'aide LOCAPASS
Les principes des aides.

Colocation étudianteColocation étudiante
Mieux connaître la vie en colocation !

Témoignage : la colocation en coupleColocation en couple
C'est possible de vivre à 2.

Faire ses comptes en colocationFaire ses comptes en coloc' Nos conseils pour réussir ses comptes.

Logement contre servicesLogement contre services
Un nouveau type de colocation ?

Crédits photo : © pixarno - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis