Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Pas assez de résidences universitaires en rég...

Pas assez de résidences universitaires en région parisienne

Chaque année c'est la même chose, plusieurs mois avant la rentrée c'est la guerre du logement pour les étudiants, notamment à Paris. La meilleure solution : le centre universitaire du Crous mais attention vous avez jusqu'au 30 avril pour vos demandes !

Publié le 03 Avril 2013 à 10h36 | | 1 avis

Pas assez de résidences universitaires en région parisienne

Trop d'étudiants pas assez de places !

Paris accueille en moyenne 360 000 étudiants à chaque rentrée. Parmi eux, 200 000 veulent trouver une chambre. La meilleure solution pour trouver un logement, c'est de s'y prendre dès maintenant. Vous avez actuellement jusqu'au 30 avril pour remplir vos demandes de logements et de bourses sur le site du Crous de Paris.

Cependant, ne tardez pas trop car la procédure semble longue et fastidieuse, comme le relate leparisien.fr à travers la voix d'Eléonore : "Impossible de faire plus pénible qu’une demande de logement au Crous".

En effet, le centre universitaire du Crous ne propose que 5 155 places, ce qui rend le système extrêmement sélectif. D'après Mathieu Beurois, chargé de communication du centre, seule une demande sur cinq est acceptée. Du coup, environ 3% des étudiants parisiens sont logés par le Crous.

Mais, les étudiants tentent tout car les prix que propose le Crous sont hors compétition, une chambre de 18m2 coûte environ 300 euros par mois, charges comprises, sans compter les APL. Kevin, inscrit en fac de droit à Albi (Midi-Pyrénées) commente pour leparisien.fr : "Il faut débourser deux à trois fois plus pour le même espace en passant par une agence".

Et si le Crous est peu exigeant en matière de caution et de garanties, ce n'est pas le cas des loueurs privés. Il faut bien souvent disposer d'un garant dont les revenus sont quatre fois supérieurs au prix du loyer. Ainsi, c'est la course à la surenchère : on peut alors vous demander jusqu'à six mois de loyer d'avance, pas facile à débourser lorsqu'on est étudiant !


Multiplier les projets de résidences universitaires

Pour pallier ce problème, la mairie de Paris souhaite voir aboutir plusieurs projets de résidences dans la capitale :

  • 2012 : 841 places supplémentaires proposées
  • 2013 : 569 places supplémentaires proposées 
  • 2014 : 11 nouvelles résidences
  • 2015 : huit nouvelles résidences

« Nous devrions dépasser les 6000 places dès l’an prochain » affirme Mathieu Beurois. Cela dit, les prix des terrains sont souvent dissuasifs. Le gouvernement pourrait alors se tourner vers les terrains publics comme des casernes.

Autre projet : relancer le développement de la Cité internationale universitaire dans le XIVe, où 5 700 places sont réservées aux étudiants français ou étrangers.

Enfin pour les retardataires ne paniquez pas, un "coloc'dating" est prévu en septembre.

Crédits : © Scanrail - acmanley - Fotolia.com

digiSchool a sélectionné pour vous
Les avis sur cet article
http://www.fac-habitat.com/fr/residences-etudiante

20 / 20

Fac Habitat propose une vingtaine de résidences étudiantes dans toutes l'Île de France à proximité des facultés de la région.
Par

http://www.fac-habitat.com/fr/residences-etudiante

- le 17 Septembre 16h26
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis