Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Logement étudiant : un nouveau système de cau...

Logement étudiant : un nouveau système de caution solidaire ?

Les annonces faites par la ministre de l'Enseignement Supérieur Geneviève Fioraso en faveur des étudiants sont nombreuses en ce moment ! Lors de sa conférence de presse de rentrée, hier, elle a notamment abordé les problèmes liés au logement étudiant, et a annoncé travailler sur un nouveau système de caution solidaire. Media Etudiant vous en dit plus. 

Publié le 19 Septembre 2012 à 12h25 | | 0 avis

Logement étudiant : un nouveau système de caution solidaire ?

Un passeport logement inefficace

Lors de sa conférence de presse de rentrée, qui s'est déroulée hier, la ministre de l'Enseignement Supérieur Geneviève Fioraso a multiplié les annonces. Elle a notamment abordé la thématique du logement étudiant, réel problème en ces temps de crise, alors que le prix moyen des loyers reste particulièrement élevé. 

Pour elle, le passeport logement initié par Laurent Wauquiez n'a pas fait ses preuves. Ce dispositif, testé à la rentrée 2011, consistait à créer un fonds permettant de prendre en charge le dépôt de garantie versé lors de la location du logement. Il avait également pour but de se porter caution solidaire dans le cas où l'étudiant ne pouvait compter sur ses parents. 
Le problème de ce passeport logement tenait dans le fait qu'il "renvoyait directement à une banque" et que sa période cautionnement était beaucoup trop courte. En effet, elle était limitée à 3 mois.


Une garantie d'un an

Le nouveau système de caution solidaire imaginé par le gouvernement permettrait de "garantir pendant un an" et "n'enverrait pas aux banques". C'est la région qui serait l'intermédiaire, plus proche des étudiants, "plus proche du terrain et plus efficace". 

Elle a expliqué s'intéresser à deux dispositifs régionaux existants en Aquitaine et en Midi-Pyrénées, aidant 6000 étudiants, dont une grande partie étrangers. 

Ce dispositif devrait être mis en place dans le courant du printemps 2013. 

 

Crédits photo : © AMATHIEU - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis