Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Laurent Wauquiez et le passeport logement étud...

Laurent Wauquiez et le passeport logement étudiant

Le ministre Laurent Wauquiez vient d'annoncer dans une interview, pour le journal Le Monde, la mise en place du dispositif "passeport logement étudiant" visant à faciliter le dépôt de garantie pour tous les étudiants. Comment fonctionne t-il ? Comment sera t-il mis en place ? Quels avantages ?

Publié le 30 Aout 2011 à 16h06 | | 0 avis

Laurent Wauquiez et le passeport logement étudiant

La mise en place du passeport logement étudiant

Le « passeport logement étudiant », qui existe déjà pour les logements sociaux, sera élargi aux appartements du secteur privé dès la rentrée de septembre. En partie testé en Aquitaine, le dispositif sera d’abord testé dans les académies de Lille et de Lyon avant d’être progressivement étendu à l’ensemble du territoire pour une participation des étudiants à hauteur de 3 à 5 euros par mois.

Le principe : créer un fonds qui permettra de verser le dépôt de garantie à la place de l’étudiant ou des parents qui n’ont pas les moyens de le faire. Le fonds se portera ainsi caution solidaire en lieu et place de ces derniers.

Le ministre Laurent Wauquiez affirme que "Aujourd'hui, ce coût peut avoir un impact rédhibitoire pour les familles qui ne vivent pas sur les grands pôles universitaires", en précisant que cela peut "même induire un choix d'études par défaut pour rester au domicile" des parents.

Obtenir le passeport logement étudiant

Une aide similaire existait déjà dans le même but que ce passeport : le Locapass.

Le problème se posait des logements non conventionnés, les seuls concernés par le locapass : ce dernier n’incluait donc pas les logements privés et les logements du Crous.

Un avantage donc pour ce passeport qui s’adresse à terme à tous les étudiants et qui semble simple d’attribution : il suffira aux étudiants de "se rendre dans leur antenne du Crous qui vérifiera que le logement en question garantit un bon niveau de confort et que le loyer n'est pas exorbitant, dans le but de protéger les étudiants. Ils seront ensuite orientés vers les banques partenaires. Le montant du dépôt leur sera versé pour remise à leur propriétaire".

Les étudiants bénéficieront en plus du partenariat avec les plus grandes banques françaises qui jouent le jeu en faveur des étudiants sur des questions et des enjeux aussi complexes que le dépôt de garantie ou la caution.

"Je suis convaincu de la réussite de ce mécanisme, puisque les étudiants sont bons locataires, avec un taux d'impayé inférieur à 1% selon les données Crous", a ajouté le ministre, qui devait "réunir cette semaine au ministère les banques partenaires et la Caisse des dépôts, qui ont accepté de participer".

Plus de résidences étudiantes et un portail internet public pour le logement

Cette annonce fait écho à la dernière annonce du ministère concernant l’attribution d’un dixième mois de bourse en septembre.

Le gouvernement qui ne s’arrête pas là à en croire les dires du ministre qui entend faire du logement étudiant sa priorité en développant le logement universitaire et en posant comme objectif la réhabilitation de 70.000 chambres d'ici 2016 et la création de logements supplémentaires pour atteindre le chiffre de 680 000 en 2020.

Une autre démarche, bien plus difficile, consistera à réfléchir sur les moyens à mettre en place contre la montée des pratiques de loyers "prohibitifs" dans le privé. Le ministre prévoit en ce sen le lancement d'un "portail internet public », gratuit et en plus d’un label Crous sur le logement étudiant à Paris et les  réservations de logement dans toute la région Ile-de-France.

Le but étant principalement de lutter contre les vendeurs de liste, pratique courante dans les agences immobilières.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis