Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

10 choses à vérifier avant de louer un appart...

10 choses à vérifier avant de louer un appartement

Publié le 09 Juin 2017 à 17h16 | | 4 avis

10 choses à vérifier avant de louer un appartement

Comme beaucoup d'étudiants, vous allez peut-être vous mettre à la recherche d'un appartement pour la rentrée 2018. Si vous aviez déjà votre propre logement cette année, vous avez acquis de l'expérience et savez ce qu'il faut absolument vérifier avant de louer un appartement.

Pour les autres et ceux qui auraient déjà eu des problèmes, voici quelques conseils pour éviter les déconvenues...

 

1. L'aspect général du logement

On ne le dira jamais assez : ne versez pas un centime tant que vous n'avez pas vu le logement de vos propres yeux ! Ce n'est pas parce que l'appartement vous a paru beau et en bon état en photo sur Internet qu'il l'est réellement. Souvenez-vous que les photos des sites d'immobilier sont un peu comme les photos de profil sur Facebook : on ne met que les meilleures, quitte à ce qu'elles enjolivent un peu trop la réalité.

 

2. La facture d'électricité et/ou de gaz du précédent locataire

Si vous le pouvez, demandez au précédent locataire de vous montrer ses dernières factures d'électricité ou de gaz (selon le mode de chauffage). C'est le meilleur moyen de savoir si le logement ne vous coûtera pas trop cher pendant l'hiver.

Faites d'autant plus attention à cela si l'appartement se situe au rez-de-chaussée ou au dernier étage : dans le premier cas, les caves refroidiront votre appartement, et dans le second, la chaleur s'échappera facilement.

➜ Bien choisir son fournisseur d'électricité et son fournisseur de gaz

 

3. L'humidité

Cela n'a l'air de rien, mais un appartement trop humide peut vous gâcher la vie. D'une part, les moisissures qui prolifèrent peuvent vous rendre malade. D'autre part, il est particulièrement désagréable de se coucher dans des draps humides et de porter des vêtements qui sentent mauvais.

Puisque vous êtes maintenant convaincu, pensez donc à vérifier qu'il n'y a pas présence de moisissures près des fenêtres ou dans les coins et qu'il n'y a pas d'eau sur les vitres et les murs.

 

4. La tuyauterie, l'électricité et les radiateurs

Ne le faites pas forcément lors de la première visite, mais si vous êtes prêt à signer votre contrat de location, vérifiez la tuyauterie. Pour cela, ouvrez tous les robinets et tirez la chasse d'eau, pour être sûr que l'appartement ne comporte aucune fuite.

De la même façon, testez la plupart des prises électriques du logement ainsi que les les appareils électriques (hotte, plaque de cuisson, four...).

Rien de plus désagréable que de vouloir se réchauffer par une froide soirée d'octobre et de constater que le radiateur ne fonctionne pas. Pour éviter ce genre de mauvaises surprises, allumez tous les radiateurs et vérifiez qu'ils chauffent. À noter que certains radiateurs ne peuvent malheureusement pas être testés à l'avance, car ils ne s'allument qu'à partir d'une certaine température ambiante.

➜ Voir aussi : Quels sont les droits et les devoirs du locataire ?

 

5. Le bruit

Si l'intérieur de votre logement compte, l'extérieur est tout aussi important. Le bruit, notamment, est l'une des premières causes de conflits entre voisins.

Pour savoir si vos soirées promettent d'être calmes ou s'il vous faut d'urgence acheter des bouchons d'oreilles, deux solutions. La première : renseignez-vous directement auprès de vos voisins. La seconde : n'hésitez pas à vous promener autour de l'appartement et dans le quartier à plusieurs moments de la journée.

 

6. L'isolation

Vérifiez l'isolation phonique, mais aussi et surtout, thermique. Pour ce faire, observez les vitres. S'il n'y a pas de double vitrage, mieux vaut passer votre chemin. Non seulement vous serez mal isolé du bruit, mais vous retiendrez peu la chaleur de votre logement. Vous risquez ainsi de vous retrouver avec des factures d'électricité assez élevées en hiver. De plus, une mauvaise isolation peut apporter des problèmes d'humidité dans votre logement et générer des moisissures.

➜ À lire : À savoir avant de chercher et louer un logement étudiant

 

7. Le voisinage

On espère tous avoir de supers voisins avec qui on pourra passer des soirées sympatiques autour d'un verre et d'un barbecue. Malheureusement, la réalité est souvent toute autre. De la même façon que vous vous renseignez sur le bruit auprès de vos voisins, informez-vous sur la discrétion des locataires qui vous entourent. Observez également bien l'état des parties communes, qui vous en apprendront plus sur vos futurs voisins.

 

8. La connexion internet

Lorsqu'on est étudiant, il est essentiel d'avoir une connexion Internet décente. Toutefois, selon la ville et le quartier où se trouve l'appartement, la qualité de la connexion peut fortement varier. Renseignez-vous auprès des fournisseurs d'accès à Internet pour connaître les offres disponibles sur ce logement. La connexion internet peut parfois être comprise dans les charges du logement étudiant, c'est à vérifier.

➜ À voir : 8 moyens de trouver un logement étudiant rapidement

 

9. Les transports en commun

Si vous ne disposez pas d'un véhicule personnel, veillez bien à vérifier que les transports en commun passent à proximité du logement. En effet, vous serez peut-être motivé pour marcher ou pédaler jusqu'à votre école/université dans un premier temps. Cependant, cette motivation risque de fondre rapidement lorsque vous sortirez de cours après une très longue journée et qu'il fera un froid glacial.

 

10. Les commodités

Dernier point, mais tout de même très important : veillez à avoir des commerces à proximité, mais aussi un médecin, une pharmacie, ou encore une Poste. Même si vous pouvez facilement vous déplacer en voiture ou en transports en commun, il est parfois bien utile de pouvoir faire quelques courses à deux pas de chez soi et de ne pas passer une heure dans le bus ou le métro pour aller consulter un médecin.

➜ Retour au dossier : Logement étudiant

Les avis sur cet article
MARTIN

20 / 20

SUITE : si on a du mal à se chauffer dans un petit logement, on peut s'inspirer du système ci dessous qui permet de ne chauffer que lorsqu'on est présent et de profiter pleinement du chauffage, et vu la limitation de durée de fonctionnement, on ne consomme pas beaucoup. https://www.youtube.com/watch?v=7D19A6lD8w4
Par

MARTIN

- le 10 Novembre 18h36
MARTIN

20 / 20

bonjour, Il faut regarder s'il y a une VMC, ce qui est le cas dans les logements récents et elle est collective. Et bien sûr il ne faut pas boucher les aérations sur fenêtres, sinon les moisissures risquent fort d'apparaître. Le problème c'est qu'il faudrait éviter d'étendre le linge à l'intérieur, sinon c'est la cata, ça sature l'air d'humidité, et un logement humide est bien plus difficile à chauffer. Si on a un balcon, commencer à sécher le linge sur le balcon avec un petit étendoir, et on ne le rentrera à la fin. S'il y a une VMC, mettre plutôt le linge à sécher dans la salle de bain proche de l'aspiration, qui aidera au séchage, et on met moins d'humidité dans les autres pièces. Evitez le poêles à pétrôle ou au gaz qui pourrissent litteralement les logements car ils produisent autant d'humidité sous forme de vapeur que de combustible consommé. En plus tous les produits toxique de la combustion vont dans les poumons des occupants.
Par

MARTIN

- le 10 Novembre 18h26
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis